Le Prix du Gros crée une fondation

Le lancement de la Fondation le Prix du... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le lancement de la Fondation le Prix du Gros a été effectué par Benoît Dusablon, directeur général du Prix du Gros, en présence de Léo Roy, triathlète, Lisette Tremblay, présidente du conseil d'administration de la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières, Natalie Villemure, directrice générale de la Fondation RSTR, et Carol Beaudry, directrice provinciale du service aux familles de Leucan.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) «C'est vrai qu'on n'est pas obligé de faire ça. C'est pour redonner au suivant. On sait que l'argent va aller à la bonne place.»

Benoît Dusablon était fier, jeudi, de procéder au lancement de la Fondation le Prix du Gros. Le directeur général de cette compagnie propriétaire de 17 concessions automobiles a annoncé que l'entreprise a choisi d'aider Leucan Mauricie-Centre-du-Québec, Opération Enfant Soleil, la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières et le sport amateur afin de soutenir financièrement des organismes qui aident particulièrement les enfants.

«On reçoit des demandes de commandites et ce sont toutes des bonnes causes. On a choisi quatre causes qui nous tiennent à coeur et la grande majorité de l'argent va aider les jeunes», raconte M. Dusablon.

La famille Dusablon a l'objectif de remettre entre 150 000 $ et 175 000 $ par année via cette fondation. Elle compte y parvenir en organisant un tournoi de golf durant l'été, mais surtout en mettant sur pied un tirage prévoyant la remise de quatre voitures neuves et la location de trois véhicules à sept personnes chanceuses.

Les 17 concessions du Prix du Gros ont un total de 20 000 billets à vendre, au coût unitaire de 10 $. La compagnie va faire sa part en absorbant une bonne partie du coût relié aux prix qui seront remis, ce qui fait que les sommes à redistribuer seront intéressantes. Et ça fait bien l'affaire de Carol Beaudry, directrice provinciale du service aux familles de Leucan.

«C'est difficile actuellement d'avoir du soutien financier corporatif. On organise nos événements de financement comme le défi Tête rasée, le défi ski. Avec le Prix du Gros, c'est du financement sans effort!», déclare Mme Beaudry, qui se dit privilégiée de profiter d'un tel soutien et heureuse d'être associée à d'autres organismes consacrés au bien-être des enfants.

Léo Roy, un jeune triathlète de Nicolet, a été un porte-parole particulièrement éloquent lors de la conférence de presse annonçant la naissance de cette fondation.

«Les fonds ramassés par la Fondation serviront pour faire des camps d'entraînement, à avoir de l'équipement plus performant. Ça servira aussi à payer pour des compétitions», raconte l'athlète de 13 ans.

Bientôt 20 concessions

D'autre part, la famille Dusablon poursuit sa progression en terme d'acquisitions. Le Prix du Gros annoncera dans quelques jours qu'il achète un concessionnaire automobile dans la région de Thetford Mines. Deux autres concessions s'ajouteront en avril.

Benoît Dusablon refuse de préciser à quel endroit ces deux concessions sont situées, mais elles ne sont pas en Mauricie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer