• Le Nouvelliste > 
  • Actualités 
  • > Semaine de relâche: un bilan positif malgré les conditions climatiques changeantes 

Semaine de relâche: un bilan positif malgré les conditions climatiques changeantes

Les sentiers de patinage du Domaine de la... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Les sentiers de patinage du Domaine de la forêt perdue de Notre-Dame-du-Mont-Carmel ont été très populaires cette semaine. Des visiteurs d'un peu partout au Québec les ont sillonnés.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) «C'est Dame Nature qui a le dernier mot.» Cette observation du directeur général de Ski La Tuque, Guy St-Arnaud, résume le bilan tracé par les responsables de centres de plein air à la fin de cette semaine de relâche. La météo a une influence sur les activités des centres de glisse et de patinage, et malgré deux journées moins propices aux activités extérieures, la semaine a somme toute été satisfaisante en termes d'achalandage.

«On est super satisfaits. On a eu autant de gens que d'habitude. Il y a des années où pendant la semaine de relâche on ne peut pas offrir nos activités parce qu'il fait vraiment trop doux. Cette année, on a eu un très bon achalandage», se réjouit Thérèse Deslauriers, du Domaine de la forêt perdue à Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

«Lundi, on a eu de la neige, mais pas vraiment de verglas. La journée de la tempête, mercredi, on a ouvert un petit peu plus tard en journée pour se permettre de bien dégager, et à partir de midi les gens arrivaient. Les gens de l'extérieur, par exemple de Montréal où il ne neigeait plus, sont venus», détaille Mme Deslauriers.

Les sentiers de patinage de la ferme Éthier, à Saint-Étienne-des-Grès, ont aussi été sillonnés par de nombreuses familles pendant la relâche. «Mercredi, nous n'avons pas ouvert à cause de la tempête. Mais sinon, ça s'est super bien déroulé. La température a été de notre côté», commente Gaétane Beaumier, copropriétaire de la ferme qui a reçu des gens de la région, certes, mais aussi du Centre-du-Québec et des environs de Montréal. Dans les bonnes journées de la semaine, plus de 200 patineurs s'y sont présentés.

Le centre de ski de La Tuque a aussi connu une belle semaine et a accueilli sur ses pentes beaucoup de visiteurs de l'extérieur. «Mercredi, on n'a pas eu des belles conditions, donc ça a été faible comme achalandage. Lundi, mardi et jeudi ça a été très achalandé, et aujourd'hui (vendredi), ça s'annonce bien, avec le soleil. Le soleil fait la différence! Pendant la semaine de relâche on a beaucoup de monde de l'extérieur, des gens qui ont de la parenté à la Tuque», notait Guy St-Arnaud vendredi matin.

Au parc de l'île Saint-Quentin, Nicole Dufresne mentionne que le mauvais temps a provoqué la fermeture du site lundi et mercredi, mais que les familles étaient nombreuses mardi et jeudi pour patiner et marcher sur la passerelle.

À la station de plein air Val-Mauricie à Shawinigan, on a fermé l'équivalent d'une journée pendant la semaine en raison des conditions climatiques. «On a eu des journées très occupées», résume la directrice de l'endroit, Marie-Louise Tardif. La station Vallée du parc a aussi connu une bonne semaine et mercredi, on se réjouissait de la nouvelle neige qui allait bonifier les conditions sur les pentes.

La nouvelle neige de cette semaine a contribué... (Sylvain Mayer) - image 2.0

Agrandir

La nouvelle neige de cette semaine a contribué à bonifier les conditions de glisse et de ski à la station Vallée du parc.

Sylvain Mayer

Les activités intérieures

La météo a aussi un effet sur la fréquentation des lieux culturels qui proposent des activités spéciales pendant la semaine de relâche. La directrice générale du Centre de la biodiversité du Québec à Bécancour, Carole Bellerose, a vu très peu de visiteurs lundi et mardi. «Mercredi, on dirait que les gens se sont dit: «C'est assez, on sort!». On a eu un total de 291 visites, majoritairement en trois jours. Compte tenu de la température, on est satisfaits», commente Mme Bellerose en précisant que 60 % de sa clientèle provient de l'extérieur.

Le Musée des religions du monde de Nicolet avait aussi organisé des ateliers spéciaux pour la semaine de relâche. Mercredi, journée de tempête, seulement deux personnes se sont présentées au musée. Mais au total, on y aura reçu environ 120 personnes pendant la semaine, fin de semaine comprise. «Ça a été une excellente semaine», indique le directeur Jean-François Royal.

Dernière chance de patiner à Trois-Rivières et Shawinigan

Toutes les patinoires extérieures de la Ville de Trois-Rivières et le sentier de patinage de l'Île Saint-Quentin, de même que les patinoires du territoire de la Ville de Shawinigan fermeront pour la saison ce dimanche 6 mars en soirée.

Environnement Canada annonce pour la Mauricie des température au dessus-du point de congélation à compter de lundi. On prévoit atteindre 9° C mercredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer