Rémy Désilets condamné par le DGEQ

Rémy Désilets... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Rémy Désilets

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TROIS-RIVIÈRES) L'ancien député de la circonscription de Maskinongé, Rémy Désilets, devra payer une amende de 6000 $ au Directeur général des élections du Québec (DGEQ). Selon Radio-Canada, on reproche à Rémy Désilets, député de Maskinongé du Parti québécois (PQ) de 1994 à 2003, d'avoir versé le 30 mars 2015 une contribution de 100 $ à la campagne à la direction de l'actuel chef Pierre Karl Péladeau alors qu'il n'avait pas le droit.

Rappelons que M. Désilets n'avait alors plus sa qualité d'électeur après avoir été reconnu coupable en 2010 d'avoir incité son agent officiel à commettre une infraction à la loi électorale. Il lui aurait remis de fausses pièces justificatives falsifiées. Ces infractions remontaient à 2008, alors qu'il était candidat pour le PQ.

La qualité d'électeur de Rémy Désilets était révoquée jusqu'au 22 avril 2015. En versant une contribution à Pierre Karl Péladeau le 30 mars 2015, il contrevenait ainsi au jugement du DGEQ, s'exposant à de nouvelles sanctions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer