Les jeunes envahissent le parc!

On aperçoit sur la photo l'aventurier Frédéric Dion,... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

On aperçoit sur la photo l'aventurier Frédéric Dion, porte-parole de l'événement, en compagnie des élèves de 3e et 4e années au départ de la course de 1 km jeudi après-midi.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Près de 1400 élèves du primaire et du secondaire profitent de l'hiver de façon très dynamique ces jours-ci au parc national de la Mauricie à l'occasion de la septième édition des Défis nordiques.

Mercredi et jeudi, près de 1000 élèves de 3e et 4e années du primaire de la Commission scolaire de l'Énergie ont participé aux activités proposées, alors que ce vendredi, 400 adolescentes du secondaire s'activeront à leur tour dans les paysages hivernaux du parc.

Pour l'équipe des Défis du parc de la Mauricie, l'ajout de la clientèle des jeunes dans le rendez-vous annuel revêtait une pertinence bien ancrée dans l'actualité. La directrice générale des Défis Marie-Josée Gervais et son adjointe Sandra McWilliams observaient que les jeunes bougeaient de moins en moins, et ont songé à les intégrer dans l'événement. Comme il était plus difficile de les insérer dans le défi de septembre, on les a invités au défi de l'hiver.

«On remarquait des lacunes chez les enfants. L'hiver, ils étaient moins actifs et il était plus difficile de les motiver à aller jouer dehors. On voulait montrer aux enfants qu'ils peuvent s'amuser bien simplement, dehors, l'hiver», explique Marie-Josée Gervais. Mercredi et jeudi, les élèves du primaire ont complété un parcours à obstacles de 2,5 km et ont participé à une course de 1 km dans la neige. «On leur a fait faire des exercices super simples. Ils ont fait quatre heures d'activité physique dehors dans leur journée!», précise Mme Gervais.

Le porte-parole de l'événement auprès des jeunes, l'aventurier Frédéric Dion, était sur la ligne de départ de la course de 1 km pour encourager les enfants, jeudi. «Mon rôle est de rappeler aux jeunes que c'est important de bouger, que c'est important d'aller jouer dehors. Un pas à la fois! L'important, c'est d'avoir du plaisir. Je suis là pour montrer qu'on peut avoir du plaisir à jouer dehors», a-t-il confié en écho aux idéaux de Marie-Josée Gervais.

Ce vendredi, les filles de 16 écoles secondaires des commissions scolaires du Chemin-du-Roy et de l'Énergie et des écoles privées de ces territoires, se réuniront au parc. 

«Elles feront une course à relais de 6 km en équipe de deux, et seront costumées. Quand on est costumé, on ne se prend pas au sérieux! On veut, de cette façon, que tout le monde se sente interpellé, autant les filles qui s'entraînent que les autres. Et en équipe de deux, ça permet de s'encourager!», indique la directrice des Défis.

Les filles pourront aussi pratiquer d'autres activités comme le zumba ou la raquette, par exemple.

Près de 500 personnes se sont inscrites aux activités du Défi samedi. 

En avant-midi, les fondeurs parcourront le trajet de 45 km de la Grande traversée Géo Plein air. Ce trajet «extrêmement challengeant», selon Marie-Josée Gervais, est aménagé spécialement pour l'événement. En après-midi, les sportifs pourront parcourir 15 km en ski de fond, 5 ou 10 km en FatBike, ou encore participer au triathlon récréatif offert en formule individuelle ou en équipe. Le triathlon combine 3 km de course à pied, 4 km de ski de fond et 3 km de raquette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer