Après la Syrie, la neige... et le froid

Du haut de la pente, Tarek Ait El... (Olivier Croteau)

Agrandir

Du haut de la pente, Tarek Ait El Kassb regarde son frère la dévaler à toute vitesse sur une luge de type trois skis.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Il y a quelques semaines à peine, Tarek Ait El Kassb n'aurait jamais imaginé s'amuser dans la neige avec une température de -20 °C. Samedi, c'est pas-à-pas qu'il a apprivoisé cette nouvelle réalité.

Arrivé il y a deux semaines de Homs, en Syrie où il a fuit la guerre, Tarek se montrait très timide, perché en haut de la pente située près de l'école du boulevard des Forges. À vrai dire, il n'osait même pas dévaler la côte en traîneau, de peur de se blesser. À ses côtés, son frère avait enfourché un trois skis et dévalait la pente à pleine vitesse.

À son arrivée à Trois-Rivières, le jeune homme de 15 ans, qui ne parle ni français ni anglais, a reçu des vêtements chauds, tout comme ses parents ainsi que leurs quatre autres enfants. Tarek savait qu'il devrait affronter la neige et le froid, ce qu'il n'avait jamais vu dans son pays d'origine. «Nous avons reçu des vêtements comme un manteau et des bottes à notre arrivée. Nous avons eu un bon accueil. C'est le fun la neige, mais le sable aussi!», souligne le timide jeune homme, qui s'exprime à l'aide d'un interprète originaire du Maroc.

La famille de Tarek, comme plusieurs autres familles immigrantes de la région, avaient été invitées par les élèves de première année de l'école primaire d'éducation internationale de Trois-Rivières, samedi. Au terme de plusieurs discussions en classe, les élèves avaient de leur propre chef décidé d'inviter les nouveaux arrivants et leur famille à venir jouer dans la neige, glisser et apprendre les rudiments du hockey, avec l'aide du Service d'accueil des nouveaux arrivants (SANA). «Les enfants parlaient beaucoup de la météo, mais comme on ne peut rien y changer, on s'est dit que, puisqu'on aime l'hiver, on allait inviter les familles en collaboration avec le SANA. Ce n'est pas compliqué, ça ne coûte rien et ça force la rencontre entre nos jeunes et les jeunes des familles, mais aussi les adultes. Ça permet de faire tomber l'isolement et les préjugés», explique l'enseignante Florence Cornibert, qui ajoute que plusieurs nouveaux arrivants se retrouvent à passer leur premier hiver à l'intérieur, faute d'avoir connu le plaisir de jouer dans la neige.

La mère de Tarek, Nouja a elle aussi découvert les rudiments de l'hiver lors de cette journée. Elle avait d'ailleurs un large sourire au visage lorsqu'elle est venue se réchauffer à l'intérieur de l'école pendant quelques minutes. «On ne s'attendait pas à ce genre d'accueil. Tout est nouveau. Nous sommes surpris mais c'est agréable. C'est étrange pour les enfants, mais nous sommes très contents et joyeux», dit-elle en arabe.

Même pour les parents, s'habituer aux rudes conditions hivernales du Québec n'a pas été facile. Un défi supplémentaire à expliquer aux enfants qui en ont déjà beaucoup à assimiler. «Dans les premiers jours c'était difficile pour eux, mais ils s'adaptent de plus en plus. L'essentiel, c'est qu'ils n'ont plus peur du froid.»

Malgré le choc de la météo, Tarek aura donc découvert la glissade, mais aussi le hockey. Assez pour le faire enfiler des patins dès qu'il en aura la chance? «Ça fait trois ans que je joue dans un club de soccer, je vais continuer. Mais je suis ouvert à l'idée d'essayer le hockey», lance-t-il en rigolant.

Depuis le 10 décembre, 18 346 réfugiés syriens ont atteint le Canada, selon ce que révélait La Presse, dimanche. Le Québec est la deuxième province à en avoir accueilli le plus derrière l'Ontario, avec 3004. De ce nombre, 22 ont adopté Trois-Rivières comme nouveau lieu de vie, soit le même nombre que Victoriaville. Drummondville en a quant à elle accueilli 29, Joliette 5 et Sherbrooke 157.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer