Journée de plein air Jean-Pierre-Petit: une neige qui sauve la mise

De gauche droite, le Dr Alain Bilocq, Stéphanie... (Olivier Croteau)

Agrandir

De gauche droite, le Dr Alain Bilocq, Stéphanie Prince, porte-parole, Vincent Trudel, président d'honneur, Lisette Tremblay, présidente de la Fondation RSTR, et Gilles Masson, du conseil d'administration du Fonds Jean-Pierre Petit.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Avec le temps doux des derniers jours, les organisateurs de la 11e Journée de plein air Jean-Pierre-Petit craignaient le pire au chapitre des inscriptions. Mais la petite neige qui tombait samedi matin a permis de sauver la mise.

L'événement a attiré 200 sportifs, qui ont participé à plusieurs activités sportives dont le ski de fond, la raquette et la course à pied dans les sentiers du Club Énergie CMB, situé dans le secteur Trois-Rivières-Ouest. À vrai dire, la majorité des participants se sont inscrits à la dernière minute.

«Les conditions étaient parfaites. On aurait pas cru à ça au début de la semaine, parce que tout était en slush. Mais nous avons eu les conditions idéales», souligne l'agente de développement de la Fondation RSTR, Chanie Perreault.

C'est à se demander si, avec l'hiver timide que connaît le Québec, les amateurs de sports hivernaux n'en ont pas profité pour amorcer leur saison.

«C'est la meilleure année en trois ans, autant côté participation qu'au niveau des dons. Nous avons eu beaucoup d'inscriptions de dernière minute (samedi).»

La journée visait à amasser des fonds pour le Fonds Jean-Pierre-Petit, un policier décédé du cancer du cerveau. L'organisme utilise ensuite ces sommes afin de faire l'achat d'équipement pour le Service de neurologie et neurochirurgie pour le Centre de santé et de services sociaux de Trois-Rivières. Les organisateurs n'ont pas raté leur coup, samedi, grâce à plusieurs initiatives qui permettaient de collecter des fonds par l'entremise de don ou de frais d'inscription aux courses.

«L'an dernier, nous avions annoncé 15 000 $, explique Mme Perreault. Cette année, nous avons amassé plus de 16 800 $, en plus d'un don spécial du docteur Alain Bilocq. À 50 ans, il a parcouru 5000 m en escaladant cinq fois le mont Washington et il amassait des dons de cette manière. Il a remis 6700 $, ce qui porte notre total à 23 600 $.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer