En bref

Week-end western à Sainte-Anne-de-la-Pérade (François Gervais)

Agrandir

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Week-end western à Sainte-Anne-de-la-Pérade

C'est le dernier week-end du Festival du petit poisson des chenaux à Sainte-Anne-de-la-Pérade, mais rappelons que la pêche, elle, se terminera après le week-end de la Saint-Valentin, le 14 février. Ce week-end sera à saveur western. Au menu: taureau mécanique, de 11 h à 16 h pour les 8 ans et plus, un atelier lasso, de 13 h à 16 h, des promenades en traîneaux tirés par des chevaux, de la danse animée par La Ruée vers l'Est et un spectacle du chansonnier country Serge Lord, de 13 h 30 à 16 h.

Saint-Tite: décès du notaire René Francoeur

Le milieu politique et économique de Saint-Tite est en deuil à la suite du décès du notaire René Francoeur, emporté à l'âge de 72 ans.

Le maire de la municipalité, André Léveillé, estime que Saint-Tite a perdu un citoyen très impliqué dans sa communauté qui a toujours eu à coeur sa ville.

René Francoeur a notamment été président du Festival western de Saint-Tite lors de sa troisième édition.

«Le festival avait un déficit accumulé et René a repris ça. Il a joué un bon rôle au début du festival», soutient le maire de Saint-Tite.

René Francoeur est également à l'origine, avec d'autres membres de la communauté d'affaires, de la Corporation de développement de Saint-Tite, une entité toujours active qui possède des bâtiments industriels. De plus, le notaire a longtemps été impliqué dans la Société d'histoire de Saint-Tite où il a piloté plusieurs projets.

Week-end western à Sainte-Anne-de-la-Pérade (Courtoisie) - image 3.0

Agrandir

Courtoisie

Des jeunes de la région découvrent la forêt

L'Association forestière de la Vallée du Saint-Maurice (AFVSM) et ses partenaires ont permis à 18 jeunes de découvrir le milieu forestier mauricien. Plus de 200 jeunes âgés de 10 à 12 ans ont participé à un concours de texte organisé par l'AFVSM. Les gagnants ont eu droit à une fin de semaine riche en activités, pêche blanche, balade en traîneau à chiens, installation de collets à lièvre... Le tout s'est déroulé à la pourvoirie Waban-Aki en Haute-Mauricie. En plus des activités, ils ont ainsi été sensibilisés au prélèvement durable de la faune, qu'elle soit terrestre ou aquatique et à la gestion durable de la forêt.

La Saint-Valentin en plein air

La Pépinière du Parc organise une soirée de la Saint-Valentin en plein air, samedi le 13 février, qui permettra de verser une contribution financière au projet des Roses du parc national de la Mauricie.

Les profits générés pour Les Roses iront à la Fondation en santé mentale de l'Institut Douglas.

L'activité consiste en une randonnée en raquettes dans le labyrinthe géant de la pépinière. Le coureur des bois Serge Baril récitera un conte pendant que les participants pourront déguster une fondue au chocolat.

Les gens sont invités à apporter leurs raquettes et leur lampe, qu'elle soit de poche ou frontale. Les places sont limitées et les billets sont au coût de 15 $.

Les inscriptions se font sur réservation seulement.

La motoneige pour le cancer du sein

Le Club de motoneige du Centre-du-Québec vient d'organiser la 7e édition de la randonnée pour femmes motoneigistes au profit de la Fondation du cancer du sein. Après un brunch-témoignage, 47 femmes ont pris les sentiers menant au Club de Karting SC Performance de Saint-Célestin pour amasser la somme de 14 308 $, dévoilée lors d'un souper au Complexe le 55 de Saint-Grégoire. En guise de reconnaissance, les participantes ont reçu une tuque rose brodée au logo de la Fondation. Les organisatrices, Annie Gagnon et Chantal Dionne, ont tenu à remercier tous leurs commanditaires.

Pêche sur glace à Notre-Dame-de-Montauban

Une activité de pêche sur glace est organisée samedi et dimanche au lac de la Mine à Notre-Dame-de-Montauban.

Les amateurs pourront pêcher des truites mouchetées d'une longueur variant de 8 à 12 pouces.

Un tirage moitié-moitié et des prix de présence seront remis dimanche.

Cette activité est mise sur pied par l'Association de chasse et pêche de la localité. Pour s'inscrire, il faut téléphoner au 418 336-2481.

Des chemins de croix en hiver à Saint-Élie

Fidèle à lui-même, le curé François Doucet a trouvé une autre façon originale d'amener les résidents de Saint-Élie-de-Caxton à exprimer leur foi en organisant un chemin de croix dans la neige sur le légendaire calvaire de la municipalité. La grande première de cette initiative a eu lieu le 18 janvier dernier en présence d'une soixantaine de personnes qui ont fait le trajet en raquettes, à pied, en traîneau ou en VTT. Les élèves de 6e année de l'école locale étaient également de la partie. Ayant accepté de tracer gratuitement les sentiers jusqu'au sommet du calvaire, les dirigeants du club régional de quad ont grandement contribué à la réalisation de ce chemin de croix hivernal. Deux autres sorties sont prévues au cours des prochaines semaines, soit les troisièmes lundis des mois de février et mars (15 février et 21 mars).

Martin Beaumont sera président d'honneur du cocktail de la Fondation du Collège Shawinigan

Le président et directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Martin Beaumont, sera le président d'honneur du cocktail de la Fondation du Collège Shawinigan. L'événement se tiendra le 9 mars, à 17 h, à la cafétéria du Collège. Les personnes intéressées à participer peuvent réserver leur billet au coût de 95 $ au bureau de la Fondation au 819-539-6401 poste 2223 ou par courriel à fondation@collegeshawinigan.qc.ca.

Week-end western à Sainte-Anne-de-la-Pérade (Stéphane Lessard) - image 9.0

Agrandir

Stéphane Lessard

Des élèves confectionnent une oeuvre collective

Les élèves de l'école primaire d'éducation internationale Secteur est de Trois-Rivières ont créé une oeuvre collective destinée à enjoliver le terrain de l'école. Accompagnés de l'artiste mosaïste Roxanne Campeau (à gauche) et de résidents de la Maison Duplessis, les 80 élèves ont confectionné d'immenses pétales de fleurs qui serviront à la création de cette oeuvre d'une dimension de onze pieds de haut par six pieds de large. L'oeuvre sera complétée grâce à la collaboration du sculpteur Roger Gaudreau. Une subvention de 7000 $ de la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières a rendu possible ce projet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer