Un mois de janvier très doux

C'était le 10 janvier. Il pleuvait à grosses... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

C'était le 10 janvier. Il pleuvait à grosses gouttes.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Le début de l'année 2016 aura été très doux partout dans la région et dans la province. Peu de neige, plus de jours au-dessus du point de congélation et un écart de températures important avec les normales de saison, voilà ce qui marque le mois de janvier qui vient de se terminer.

«Il n'y a pas de record comme pour le mois de décembre, mais c'est encore exceptionnellement doux», souligne d'entrée de jeu Marie-Ève Giguère, météorologue à Environnement Canada.

À Trois-Rivières la température moyenne a été de -9 degrés, soit 3 degrés plus chaud que la normale. C'est toutefois à La Tuque que l'écart est le plus grand dans la région. Il a fait en moyenne aux alentours de -10 degrés alors que la normale est de -15. «Cinq degrés de différence, c'est dans les plus chauds qu'on a vu», note la météorologue.

Le 10 janvier aura été la journée la plus chaude du mois. Le thermomètre a indiqué 5,7 degrés à Trois-Rivières et 6,1 degrés du côté de La Tuque. Quant aux précipitations, les motoneigistes pourront en témoigner, elles ont été beaucoup moins abondantes qu'à l'habitude. Seulement 25 centimètres de neige sont tombés sur le sol, comparativement à 60 cm.

«L'automne a été doux, décembre a battu des records de temps doux, janvier a été doux, tout ça c'est cohérent avec la présence d'El Niño dans le Pacifique», explique Mme Giguère.

À pareille date l'an dernier les températures polaires avoisinaient les -35 degrés, ce sera tout autrement pour les prochains jours.

«Un autre bon système s'en vient mercredi. Il va donner de la neige, mais ça va se changer en pluie. Ça pourrait être assez chaotique. On pourrait avoir de 10 à 15 cm de neige, ensuite de la pluie verglaçante pendant quelques heures et finalement de la pluie. Tout le monde va y goûter», lance la météorologue.

Par contre, le froid pourrait bien s'installer pendant quelque temps pour rappeler que c'est bel et bien l'hiver.

«On va jouer au yo-yo cette semaine, mais après ça le temps froid semble vouloir s'installer», conclut Marie-Ève Giguère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer