La glace se détache sur le fleuve

Plusieurs plaques de glace se sont détachées en... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Plusieurs plaques de glace se sont détachées en fin de semaine sur le fleuve Saint-Laurent.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les fissures dans la glace observées la semaine dernière par la Garde côtière au large du quai du secteur de Sainte-Angèle-de-Laval ont finalement créé ce qui avait été appréhendé.

Les températures anormalement douces pour cette période de l'hiver ont contribué en fin de semaine au détachement de plusieurs plaques de glace sur le fleuve Saint-Laurent à l'endroit même où se trouvaient les pêcheurs visés la semaine dernière par un avis d'évacuation provenant de la Garde côtière.

Celle-ci était préoccupée par leur présence à un endroit où des fissures avaient été repérées lors d'opérations de surveillance. Mercredi dernier, des pêcheurs qui se trouvaient sur des glaces au nord du quai du secteur de Sainte-Angèle-de-Laval ont dû quitter les lieux.

«La plupart des glaces en face du quai de Saint-Angèle-de-Laval sont parties, rapporte Sébastien Doire, directeur de la Sécurité civile de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

On se croirait au printemps. On était en mode préventif. La Garde côtière a bien fait d'aviser les gens. Ce sont des experts. Quand ils nous contactent et nous disent ce qu'ils voient, c'est important de les écouter. On a été proactif.»

Les propriétaires de cabanes de pêche ont aussi été avisés de récupérer leurs biens.

La Sécurité civile continue de surveiller les cours d'eau en cette période de redoux. Aucun problème n'est à signaler pour l'instant. M. Doire invite cependant les pêcheurs sur glace à redoubler de prudence.

«La pêche n'est pas recommandée, sauf aux endroits où la glace est épaisse.»

Pas de problème à Sainte-Anne

L'épaisseur de la glace n'est aucunement un problème pour la pêche au poulamon à Sainte-Anne-de-la-Pérade. 

Le couvert de glace sur la rivière Sainte-Anne est d'environ 25 pouces, une épaisseur qui permet aux pourvoyeurs et aux pêcheurs de dormir sur leurs deux oreilles.

«Le redoux actuel ne change rien chez nous. On a eu de la pluie aujourd'hui (lundi), ce qui fait qu'on a un peu de sloche (en surface), mais ça va regeler.»

«Mercredi, on annonce de la pluie verglaçante et de la neige, mais le froid revient après», note Steve Massicotte, le président de l'Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne.

Selon M. Massicotte, le dernier week-end a été fort occupé alors que le prochain s'annonce aussi achalandé.

«Samedi, on est déjà presque plein pour la pêche de jour. On est content de notre demi-saison.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer