Pointe-du-Lac: des condos qui seront enfin terminés

Certains condos ou appartements inachevés de la rue... (François Gervais)

Agrandir

Certains condos ou appartements inachevés de la rue Notre-Dame Est du secteur Pointe-du-Lac devraient finalement être terminés pour le mois de juillet, affirme la Ville de Trois-Rivières.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La construction des deux immeubles à condominiums dans le noyau villageois de Pointe-du-Lac devrait reprendre, près de quatre ans après avoir été interrompue.

Ces deux imposants bâtiments sont pratiquement laissés à l'abandon depuis 2012, alors que la poursuite des travaux se retrouvait au coeur de procédures judiciaires. Le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, Yvan Toutant, indique que les immeubles ont été achetés par un nouvel entrepreneur et qu'un règlement a été convenu au tribunal afin de permettre la reprise des travaux.

«Le nouveau propriétaire des deux bâtiments, une entreprise à numéros, a réglé l'hypothèque légale et s'est entendu avec les fournisseurs impayés», explique M. Toutant.

Ce nouveau propriétaire entend maintenant poursuivre la construction prochainement. «Le promoteur souhaite terminer la construction au cours des prochains mois afin de débuter la location des unités pour juillet prochain», ajoute le porte-parole de la Ville de Trois-Rivières.

«C'est un entrepreneur fiable qui a déjà mené des projets dans le quartier Sainte-Cécile qui sont très biens et très valorisants pour le secteur. Je suis content qu'il vienne à Pointe-du-Lac», affirme de son côté le conseiller municipal du district Pointe-du-Lac, François Bélisle.

Depuis ces nouveaux développements, la Ville de Trois-Rivières a de plus entrepris des discussions avec le propriétaire des deux bâtiments pour le développement futur des terrains situés à l'arrière.

«L'entreprise doit déposer ses plans et devis à la Ville afin d'obtenir un permis», note Yvan Toutant.

«Nous souhaitons qu'il développe les terrains à l'arrière, car cela représente bien entendu des revenus supplémentaires pour la Ville.»

Laissées à l'abandon depuis 2012, ces deux constructions détonnent avec l'aspect du noyau villageois de Pointe-du-Lac, où l'on retrouve des bâtiments des XVIIIe et XIXe siècles. Selon le conseiller de ce district, François Bélisle, la population est exaspérée de voir quotidiennement ces constructions non terminées.

Ce dernier assure toutefois que des inspections des bâtiments ont eu lieu et qu'il en ressort qu'ils sont en bon état.

Par ailleurs, le nouveau promoteur devra respecter les règles, notamment en matière de revêtement extérieur, prévues par le nouveau Plan d'implantation et d'intégration architecturale (PIIA) du noyau villageois de Pointe-du-Lac.

«Il devra respecter les nouvelles règles qu'on se donne qui permettent d'harmoniser le secteur. Les retards seront finalement pour le mieux, car les bâtiments seront plus en conformité avec le milieu», note François Bélisle.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer