Un blizzard majeur pour le week-end

Tout comme plusieurs de ses compatriotes, Patty O'Brien... (Associated Press)

Agrandir

Tout comme plusieurs de ses compatriotes, Patty O'Brien a fait des emplettes en prévision de la tempête qui va s'abattre sur la côte est américaine, notamment à Washington où 60 centimètres de neige son attendus vendredi et samedi.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

L'hiver s'abat subitement dans l'est des États-Unis: une tempête record devrait déverser vendredi et samedi jusqu'à 60 cm de neige, notamment sur la capitale Washington, en état d'urgence et qui a déjà suspendu ses transports pour tout le week-end.

«Une tempête hivernale d'envergure va affecter une partie de l'Est des États-Unis entre vendredi et samedi soir avec de fortes chutes de neige, du verglas, des vents forts et des inondations côtières», ont prévenu les services météorologiques.

Les conditions devraient se dégrader vendredi après-midi lorsque les chutes de neige seront les plus abondantes et les vents les plus forts, jusqu'à 90 km/h. «De fortes pluies et de la neige poudreuse vont générer des conditions potentiellement meurtrières et présenteront des menaces pour les personnes et les biens», a prévenu le National Weather Service (NWS), qui a émis une alerte au blizzard pour Washington. «Les conditions de voyage devraient être sévèrement limitées si ce n'est impossibles pendant le pic de la tempête vendredi soir et samedi».

D'ailleurs, fait exceptionnel, l'organisme qui contrôle les transports en commun de Washington (WMATA) a annoncé sur Twitter la fermeture du métro pour tout le week-end. Les bus s'arrêteront de circuler vendredi après-midi tandis que le métro fonctionnera jusqu'à vendredi soir à 23 h.

Des centaines de vols sont également annulés. La compagnie American Airline a par exemple annoncé l'annulation de tous ses vols samedi dans les deux aéroports de Washington, dans les trois aéroports de New York, ainsi qu'à Baltimore et à Philadelphie.

Environ 70 millions de personnes se trouvent sur le passage de la tempête, baptisée Jonas.

Le coeur du blizzard devrait générer jusqu'à 60 cm de neige par endroits, en particulier dans la capitale fédérale et des agglomérations comme Baltimore et peut-être Philadelphie.

La tempête «a le potentiel de devenir extrêmement dangereuse», a estimé le directeur du NWS, Louis Uccellini, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes.

L'«incertitude» demeure pour New York et Boston, qui devraient être épargnées par les flocons. Le maire de New York Bill de Blasio a indiqué jeudi que la ville pourrait recevoir entre 20 et 30 cm de neige entre samedi et dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer