Le Rendez-vous des légendes: un amuse-gueule pour les motoneigistes

Ghislain Mongrain a fait tourner bien des têtes... (Photo: Olivier Croteau)

Agrandir

Ghislain Mongrain a fait tourner bien des têtes au volant de sa B-12 retapée datant de 1948. Le passionné de motoneige était présent, samedi, lors de la 2e édition du Rendez-vous des légendes du secteur Sainte-Flore à Shawinigan.

Photo: Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Alors que les motoneigistes doivent s'armer de patience, la neige étant toujours une denrée rare en Mauricie, le secteur Sainte-Flore à Shawinigan a réuni, samedi, quelques passionnés de chenilles à moteur dans le cadre de son Rendez-vous des légendes. Si les vieilles machines étaient à l'honneur, les plus récentes dorment toujours dans le garage de leur propriétaire en attendant qu'une bonne couche de neige recouvre la région.

Samedi, on sentait l'hésitation à jeter davantage de bûches dans le feu de camp allumé pour recevoir les motoneiges antiques qui ont tout de même réussi à sillonner les environs de Sainte-Flore sur un circuit de 30 kilomètres. C'est que les flammes auraient bien pu faire fondre le peu d'or blanc qui a résisté au mercure plus clément des dernières semaines... Rien pour décourager, cependant, les quelque 80 propriétaires de motoneiges antiques qui se sont inscrits aux différentes activités. Parmi eux, Ghislain Mongrain a fait tourner bien des têtes au volant de sa B-12 coupée datant de 1948, qu'on dit unique au Québec.

Plus de 2000 heures ont été nécessaires à ce résidant de Saint-Roch-de-Mékinac pour retaper cet engin dont le moteur six cylindres permet d'atteindre des vitesses de pointe de 60 kilomètres à l'heure. Avec huit places chauffées et un système de son pas piqué des vers, une cabine hermétique avec hublots et un volant de 18 pouces de diamètre, cette machine, un prototype signéJ.-Armand Bombardier, a fait le bonheur de plusieurs, dont certains journalistes qui se sont facilement laissés convaincre de faire un petit tour. Seul hic: faute d'un épais couvert de neige, la B-12 de M. Mongrain devait zigzaguer entre les mottes de terre gelée pour ne pas abîmer sa fragile cabine de bois.

«Avec le peu de neige, on a perdu un mois d'activité. Mais c'est comme ça. La neige, il faut la prendre lorsqu'elle arrive. Ici, ce n'est pas si mal parce qu'on est dans un champ, mais sur des chemins forestiers, il faut faire attention parce qu'il y a beaucoup de roches. On va attendre encore un peu. Sinon, on brise nos machines. On met tellement de temps là-dedans, ce n'est pas pour les briser!», lance M. Mongrain avant d'embarquer de nouveaux passagers.

Pour l'un des organisateurs de cette deuxième édition du Rendez-vous des légendes, le manque de matière blanche n'aura pas nuit à la réussite de l'événement. Cette année, près de 80 motoneigistes se sont inscrits à la grande randonnée. Plus de 500 personnes sont passées sur le site du Rendez-vous, samedi, situé à l'arrière de l'église du secteur Sainte-Flore. «C'est au-delà de nos attentes. On a beaucoup plus de personnes qu'on pensait», se réjouit Christian Bédard. Mais si l'organisateur est heureux, le motoneigiste, lui, commence à trouver le temps long.

«Pour l'instant, la saison est décevante, mais elle n'est pas finie. On se croise les doigts», formule-t-il.

Sentiers toujours fermés

En Mauricie et au Centre-du-Québec, 16 clubs de motoneiges se partagent 3267 kilomètres de plaisir d'hiver. Pour l'heure, les 285 kilomètres de sentier entretenus par le Club de motoneige de la Mauricie (CMM) sont toujours fermés. «Nous avons placé nos chapelets sur la corde à linge», écrivait-on en grosses lettres rouges, samedi, sur la page d'accueil du CMM. «Nous essayons de préparer les sentiers, les cours d'eau ne sont pas gelés, non plus que les fossés, raconte Yves Boucher, secrétaire du CMM. Il y a beaucoup d'endroits où il y a de l'eau sous le couvert de neige. Dame Nature devra nous aider avant de pouvoir ouvrir nos sentiers, nous avons besoin de froid et encore une bonne bordée de neige.»

«Mais il faudra faire attention aux roches», avertit M. Boucher, invitant la population à consulter régulièrement le site Internet du CMM pour suivre en temps réel l'état des chemins. À noter que les sentiers chevauchant les rivières ne sont toujours pas accessibles.

Au Club de motoneige du comté de Champlain (CMCC), les nouvelles ne sont guère plus réjouissantes. Patience et longueur de temps sont les mots d'ordre pour contenir les amateurs, qui doivent débourser jusqu'à 550 $ annuellement pour avoir accès aux circuits balisés. Même si certaines portions de sentier sont prêtes à recevoir les premiers engins, on signale qu'il faut prendre son mal en patience jusqu'à ce qu'une bonne tempête vienne (enfin) s'abattre sur le territoire.

«La température ne nous aide pas vraiment», écrit-on sur le site Internet de l'organisation. «Les milieux humides, les cours d'eau de gèlent pas. Des accumulations d'eau en milieu forestier à certains endroits... Rien pour aider le passage des surfaceuses. On devra attendre des conditions plus appropriées pour compléter le surfaçage et le balisage.»

Ainsi, jusqu'à nouvel ordre, et selon la loi sur les véhicules hors route, les sentiers du CMCC sont fermés, les panneaux de signalisation n'étant toujours pas installés. «On en avait posés, mais ils sont tombés par terre à cause de la pluie de la semaine passée», précise le président du CMCC, Normand Drolet.

Certes, M. Drolet aurait souhaité qu'une vingtaine de centimètres, et non pas moins de cinq, tombent sur la région samedi. Même si sa motoneige flambant neuve repose en silence dans son garage, l'homme se montre philosophe. «J'ai ma machine dans le garage... Qu'est-ce que tu veux, un maniaque, ça aime ça. Je ne la frotte pas, mais je la regarde ben gros», avoue-t-il. «Comme pour les petits poissons des chenaux, on dépend de la nature. Comme on dit, il y a toujours eu un hiver, alors on va finir par s'organiser.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer