Un festival brassicole aura lieu le 30 janvier

Simon Brunelle et Jean-Philippe Martin sont les fondateurs... (François Gervais)

Agrandir

Simon Brunelle et Jean-Philippe Martin sont les fondateurs du Festival l'Aurore boréale.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Un gros party à la bonne franquette, voilà ce qui sera proposé aux quelque 3000 visiteurs attendus au premier festival brassicole d'hiver tenu à Trois-Rivières. Le complexe Laviolette accueille le Festival l'Aurore boréale qui aura lieu le samedi 30 janvier. Une quinzaine de microbrasseries seront représentées à ce festival mettant l'accent sur la découverte de bières fabriquées un peu partout au Québec.

«On est des amateurs de bières, dit Jean-Philippe Martin, en parlant de lui et de son associé au complexe Laviolette, Simon Brunelle. On avait envie de faire une soirée avec des microbrasseurs pour faire découvrir leurs produits. En plus, le mois de janvier est plutôt tranquille. Ça crée un événement de plus en hiver. Le but est de faire rayonner les microbrasseries et la ville de Trois-Rivières.»

Le Gambrinus et le Temps d'une pinte (Trois-Rivières), le Trou du diable et le Broadway Pub (Shawinigan) ainsi qu'À la fût (Saint-Tite) sont les microbrasseries de la région qui seront sur place. Le Marché du Boisé, spécialisé dans la vente de bières de microbrasseries, sera de la partie. L'organisation invitera un importateur de vins et la distillerie Mariana de Louiseville. La place accordée à ces deux entreprises permettra de rejoindre une plus grande palette de visiteurs.

En plus des stands des exposants qui seront installés à l'intérieur du complexe Laviolette, le festival accueillera les cuistots du Carlito et du Gambrinus qui serviront de la bouffe sur place. Les organisateurs aménageront un chapiteau sur une portion de la rue Papineau adjacente au commerce. Une terrasse extérieure avec feu de bois et dégustation de guimauves et de chocolat chaud sera proposée aux petits et grands. De plus, des sculptures sur neige seront réalisées par des étudiants du Cégep de Trois-Rivières.

Un spectacle pour enfants animé par la fée Bouclette est au menu de la journée, alors que les frères Lemay et Angel Forrest se chargeront de la partie musicale pour la soirée.

M. Martin souligne que le concept a pris du tonus à mesure que les deux associés en parlaient à leur entourage.

«Des partenaires ont trouvé l'idée intéressante. Au début, on parlait d'un budget de 3000 $ ou 4000 $. On est rendu à un budget de plus de 60 000 $!»

Le coût d'entrée est fixé à 5 $ en prévente et à 7 $ le jour de l'événement. Les personnes de 17 ans et moins seront admises gratuitement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer