Du pot expédié à François-Philippe Champagne

François-Philippe Champagne... (François Gervais)

Agrandir

François-Philippe Champagne

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Les employés du bureau de circonscription du député fédéral de Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne, ont reçu mercredi une lettre avec un contenu pour le moins inusité. Tel un échantillon de parfum dans un magazine de beauté, un petit sachet de cannabis était inséré dans un prospectus vantant les «mérites» de la marijuana.

«Nous avons eu une lettre par la poste régulière à notre bureau de circonscription du secteur Grand-Mère, à Shawinigan, où il y avait un document sous forme de magazine. À l'intérieur, nous avons trouvé une très petite enveloppe en papier dans laquelle il y avait du cannabis», souligne Sylvain Bédard, attaché de presse du député de Saint-Maurice-Champlain.

Aussitôt que le personnel du secrétaire parlementaire aux Finances a trouvé la substance illégale, la Sûreté du Québec a été appelée. Des policiers sont par la suite rapidement venus chercher la marijuana.

Plusieurs bureaux de circonscription de députés libéraux ont reçu des «cadeaux» similaires cette semaine. Ces petites quantités de cannabis proviennent de Dana Larsen, un militant de longue date pour la légalisation de la marijuana.

Le Parti libéral du Canada a d'ailleurs avisé tous ses députés de l'arrivée imminente de cette enveloppe au contenu inusité.

Larsen souhaite ainsi sensibiliser les députés libéraux à l'usage de la marijuana, alors que leur parti envisage de légaliser cette substance. Il a donc envoyé aux 184 députés libéraux fédéraux environ un gramme de cannabis ainsi qu'un prospectus intitulé «Cannabis in Canada - The Illustrated History» (Cannabis au Canada, l'histoire illustrée).

«Alors que les députés s'apprêtent bientôt à légaliser le cannabis, c'est un bon moment pour qu'ils en apprennent sur l'histoire du cannabis au Canada et comment c'est une partie importante de l'histoire de notre pays», a écrit Dana Larsen à Radio-Canada.

«J'ai inclus un gramme pour les députés, car c'est aussi un bon moment pour eux de se refamiliariser avec les effets agréables du cannabis et de se souvenir pourquoi tant de Canadiens apprécient utiliser cette substance pour des raisons médicales ou pour la relaxation.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer