Enfin la neige et le froid!

Il y avait de l'action dimanche sur la... (Andréanne Lemire)

Agrandir

Il y avait de l'action dimanche sur la rivière Sainte-Anne.

Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Il y avait de l'action encore dimanche sur la rivière Sainte-Anne. Enfin, on commence à voir une lueur d'espoir pour le début de la saison de pêche aux petits poissons des chenaux. L'arrosage et les températures froides, prévues pour les prochains jours, devraient faire en sorte que les premières cabanes fassent leur apparition d'ici le weekend prochain.

«On a arrosé le couvert de neige qui devrait épaissir dans la nuit. On va continuer à arroser. Il annonce du froid mardi aussi. Probablement qu'il va y avoir des poteaux qui vont être installés. Donc, on devrait avoir des chalets d'installés en petites quantités pour la fin de semaine», lance Steve Massicotte, président de l'Association des pourvoyeurs de pêche aux petits poissons des chenaux.

«Ça fait longtemps qu'on les attend ces températures de -20 degrés! Là, c'est à nous de travailler pour faire épaissir le couvert de glace», a-t-il ajouté.

Actuellement, le couvert de glace varie entre 0 et 6 pouces dépendamment des secteurs. Le travail se poursuivra lundi.

À Vallée du parc, les skieurs sont au... (Vallée du parc) - image 2.0

Agrandir

À Vallée du parc, les skieurs sont au rendez-vous. L'enneigement artificiel de la partie expert, qui n'est toujours pas ouverte, devrait se compléter dans les prochains jours. Les dirigeants espèrent être en mesure d'ouvrir l'ensemble des pistes d'ici jeudi.

Vallée du parc

Des skieurs heureux

Ailleurs, la neige continue de faire des heureux. Les skieurs foulent les pentes des centres de ski et profitent d'excellentes conditions d'un bout à l'autre de la région.

À Ski La Tuque, les gens se sont rués aux portes samedi, après une bonne première semaine d'achalandage. La moitié des pistes sont ouvertes, et les conditions sont excellentes.

«Ç'a été une bonne première semaine compte tenu des conditions, mais samedi, il y a eu vraiment beaucoup de monde. C'est rare qu'on voit des files d'attente aux deux remontées. C'était une journée superbe avec la température et les conditions sont exceptionnelles», souligne le directeur du Centre de ski de La Tuque, Guy St-Arnaud.

À Vallée du parc, l'engouement est encore bien présent. Les skieurs ont été plus nombreux qu'à l'habitude à la veille du jour de l'An et samedi.

«C'est fou! Les conditions sont belles, il y a du monde. Le 31 décembre et le 2 janvier on a battu des records pour la journée type. Le 31, habituellement c'est beaucoup plus tranquille. Ç'a été le double de monde cette année. Samedi, je n'ai pas de statistiques, mais ç'a été une excellente journée et une excellente soirée», lance la directrice adjointe de Vallée du parc, Annie Brousseau.

L'enneigement artificiel de la partie expert, qui n'est toujours pas ouverte, devrait se compléter dans les prochains jours. Les dirigeants espèrent être en mesure d'ouvrir l'ensemble des pistes d'ici jeudi.

Les patineurs aussi ont commencé à s'élancer sur les sentiers glacés, notamment au Domaine de la forêt perdue.

«La neige, ça donne du travail, mais ça donne une atmosphère féérique! On a réussi à faire les glaces, et depuis le 29 décembre on peut patiner. De jour en jour la glace est plus belle. Les gens sont au rendez-vous, et ça commence à bouger pas mal», a souligné le propriétaire des lieux, Jean-Pierre Binette.

Du côté de la ferme Éthier à Saint-Étienne-des-Grès, l'ouverture des sentiers a été retardée, mais le propriétaire reste très optimiste.

«On a besoin de neige pour faire un beau fond dans nos sentiers. On est dans un milieu naturel. [...] On travaille avec la nature et jusqu'à la semaine dernière, il n'y avait pas de neige, on ne pouvait rien faire. Le froid va s'installer. On va commencer à arroser intensivement à deux réservoirs dès dimanche soir pour espérer ouvrir les sentiers avec de belles conditions leweekend prochain. On est très optimistes», soutient Sylvain Éthier.

Les amateurs de motoneiges, pour leur part, devront encore s'armer de patience. La neige et le froid se font attendre, mais le travail dans les sentiers se poursuit au Club de Motos Neige de la Maurice.

«On avance, mais on n'a pas terminé le travail. Les sentiers ne sont pas ouverts. On a beaucoup de difficulté à certainsendroits. Il manque encore undix centimètres de neige», explique Yves Boucher, le trésorierdu Club.

À La Tuque, le travail débutera partiellement lundi dans les sentiers du Club Moto-NeigeLa Tuque. La neige sera compactée dans les sentiers qui sont praticables en été.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer