Les premiers bébés de 2016 sont arrivés

Les nouveaux parents Ariane Lesieur et Benoit Cloutier... (Andréanne Lemire)

Agrandir

Les nouveaux parents Ariane Lesieur et Benoit Cloutier et leur fils Christophe Cloutier, le premier bébé de l'année à Trois-Rivières

Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le premier bébé de 2016 ne s'est pas fait attendre très longtemps dans la région. Le premier poupon a vu le jour à 1 h 05 au Centre hospitalier de Trois-Rivières.

Le petit garçon pesait 2,44 kg et mesurait 47,5 cm. Sa mère, Ariane Lesieur, et son père, Benoit Cloutier, ont décidé de l'appeler Christophe Cloutier. Tout le monde se porte bien.

Il faut dire que le poupon était très impatient de rencontrer ses parents. Il est arrivé au monde une vingtaine de jours avant la date prévue. Le nouveau membre de la famille devait naître seulement le 21 janvier. Il s'agit du premier enfant du couple.

«J'ai été déclenchée le 31 décembre au matin. On pensait plus qu'il allait venir au monde dans la soirée du 31, que le 1er janvier! Finalement, ça s'est bien passé et on est très heureux», souligne la mère.

Si les festivités du jour de l'An ont été plus tranquilles, le bonheur et les visiteurs, eux, étaient au rendez-vous.

«C'est certain qu'il y a plus de personnes en congé qui sont en mesure de venir nous visiter! Cependant, on sait qu'on en aurait quand même pas mal», lance la jeune maman.

À la Maison de naissance de la Rivière à Nicolet, le premier enfant à s'être montré le bout du nez, le deuxième de la région, est la petite Élodie Faucher-Leduc. Cette dernière pesait 3,6 kg et mesurait 53,5 cm, elle est la troisième de la famille, mais peut-être pas la dernière selon ses parents Vicky Leduc-Tétrault et Nathan Faucher. La petite fille était attendue pour le 1er janvier, mais elle a quand même pris les parents par surprise.

«Elle était prévue pour cette date-là, mais j'ai eu mon autre fille une semaine à l'avance et mon gars une semaine après la date. On se doutait que ça allait être dans le temps des Fêtes, mais on ne pensait pas qu'elle arriverait le 1er janvier», souligne la mère.

Reste que d'avoir un enfant le premier jour de l'an, est une façon de commencer l'année en beauté. L'accouchement s'est bien déroulé et tout le monde se porte bien.

«C'est tellement un beau cadeau! Mes enfants sont super contents, et nous on est très heureux d'avoir un autre bébé en santé», a-t-elle souligné.

Le premier bébé de l'année dans la province, quant à lui, est né sept secondes après minuit à l'Hôpital général juif de Montréal. L'heureux élu est Constantinos Koukoutsis.

À Québec, le premier bébé 2016 est un garçon. Il est né le 1er janvier à 00 h 18 minutes au CHUL du CHU de Québec-Université Laval.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer