Yves Lévesque, personnalité de l'année 2015

Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque a été... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque a été retenu comme figure déterminante dans l'actualité régionale de l'année 2015, principalement pour le déploiement final du projet de l'Amphithéâtre Cogeco.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Depuis 2010, la direction de l'information du Nouvelliste profite de la fin de l'année pour désigner les personnalités qui ont marqué l'actualité des 12 derniers mois dans les domaines du sport, des arts et spectacles et de l'actualité générale. En 2015, le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque a été retenu comme figure déterminante dans l'actualité régionale, principalement pour le déploiement final du grand projet de l'Amphithéâtre Cogeco. Les Aigles Can-Am se sont pour leur part distingués en remportant le Championnat de leur ligue, couronnant une année faste en action. Enfin, Fred Pellerin et Bryan Perro se partagent les honneurs dans le volet des arts et spectacles, comme ils l'avaient fait en 2012. La notoriété, la présence médiatique et le rayonnement sont les critères qui ont soutenu le choix de ces personnalités.

Animé par une personnalité flamboyante et combative, Yves Lévesque sait comment réaliser ses rêves.

Alors que plusieurs ne voyaient au confluent de la rivière Saint-Maurice et du fleuve Saint-Laurent qu'un ancien site contaminé par des années d'activités industrielles, le maire de Trois-Rivières rêvait de développer Trois-Rivières sur Saint-Laurent. En 2015, sa vision a pris forme et l'Amphithéâtre Cogeco fait déjà la fierté des Trifluviens.    

Sans hésiter, Steve Dubé, le directeur général de la Corporation des événements, affirme que le maire de Trois-Rivières mérite largement les honneurs qui lui reviennent. L'enthousiasme qui anime Yves Lévesque envers certains projets qui lui tiennent à coeur est contagieuse. «Yves Lévesque est un travailleur infatigable ce qui amène tout le monde autour de lui à se dépasser. C'est un gars qui a beaucoup de leadership, de passion et de détermination», estime-t-il.  

«Il est un homme de projet et de développement. Malgré les mauvaises nouvelles économiques des dernières années, Trois-Rivières s'en sort quand même bien.»

Personnalité flamboyante et pour le moins intense, Yves Lévesque ne peut pas laisser les gens indifférents. Steve Dubé avoue toutefois que travailler avec le maire est «extrêmement stimulant». 

«Avec Yves Lévesque, il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions. Et il est toujours dynamique. Il n'a pas de baisse de régime. Il prend toujours le temps d'écouter les idées», précise le directeur général de la Corporation des événements. 

Si aujourd'hui peu de voix s'opposent toujours à l'Amphithéâtre Cogeco, la situation était tout autre lorsque le projet a été évoqué pour les premières fois. Le maire devait faire face à une vive opposition au conseil municipal, alors que le Groupe des sept qui formait l'opposition ne cessait de le talonner. 

«C'est un projet qui a entraîné beaucoup de questionnements. Mais notre maire s'est tenu debout et il y croyait. Les gens sont maintenant extrêmement fiers de leur amphithéâtre», soutient Steve Dubé. «Et au niveau économique et touristique, ça a amené un regain au centre-ville. On ne peut que féliciter notre maire.»

Conseiller municipal du district de la Madeleine et maire suppléant à la Ville de Trois-Rivières, René Goyette côtoie quotidiennement notre personnalité de l'année. Il estime que la plus grande qualité d'Yves Lévesque est justement sa ténacité. «Le plus bel exemple, c'est l'Amphithéâtre. Plus souvent qu'autrement, il a eu le vent dans le visage, voire des tornades. Mais il a tout le temps gardé le cap. Et aujourd'hui, tout le monde est fier de cette réalisation», croit-il. «Il faut dire merci à Yves Lévesque parce que plusieurs auraient abandonné devant l'opposition.»

À peine inauguré, l'Amphithéâtre Cogeco étonne par son architecture majestueuse et son impressionnant site situé au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint-Maurice. L'oeuvre intitulé «Le Temple» de l'architecte québécois Paul Larendeau a déjà remporté un prix et quelques revues spécialisées en architecture en ont déjà fait mention. «Le maire souhaite toujours que sa ville soit citée en exemple», note René Goyette. 

Maintenant que la première saison d'opération de l'Amphithéâtre Cogeco est derrière nous, force est d'admettre qu'il s'agissait d'une bonne idée. Le spectacle Le monde est fou du Cirque du Soleil, le premier de la série présenté à l'Amphithéâtre, a attiré pas moins de 64 000 spectateurs, ce qui représente une occupation de salle de 96,5 %. Dès le spectacle du Cirque du Soleil présenté dans le cadre des Fêtes du 375e de la fondation de Trois-Rivières, Yves Lévesque savait, souligne René Goyette, qu'il souhaitait s'associer aux meilleurs au monde pour attirer des spectateurs dans son projet d'Amphithéâtre. 

Le maire a également su transformer le centre-ville de sa ville depuis qu'il est en poste, croit Steve Dubé. Les revitalisations de la rue des Forges et de la place Pierre-Boucher ainsi que l'aménagement de l'escalier monumental et le parc du Platon ont amélioré le centre-ville pour le mieux. La rénovation du stade Fernand-Bédard est également une belle réalisation du premier magistrat de Trois-Rivières.

«Lorsque notre maire fait quelque chose, il le fait bien. Il a une vision de développement. Lorsqu'il le fait, il le fait pour longtemps et avec un effet ''wow''», estime Steve Dubé. 

«Ce n'est pas étonnant que le maire soit arrivé avec un projet comme celui de l'Amphithéâtre qui se démarque partout. Le centre-ville, la place Pierre-Boucher et l'Amphithéâtre ont gagné des prix. La philosophie du maire, c'est de toujours faire les choses différemment. L'Amphithéâtre Cogeco en est un très bon exemple. Il n'a pas d'égal au Québec et au Canada.»

Le caractère bouillant du maire de Trois-Rivières s'est aussi reflété dans deux dossiers au cours de la dernière année. La dissidence d'Yves Lévesque envers le nouveau pacte fiscal entre Québec et les municipalités ainsi que le retrait de Trois-Rivières de l'Union des municipalités du Québec l'ont démontré. 

En 2016, l'année d'Yves Lévesque sera notamment marquée par le projet de colisée municipal. Après des années d'hésitation, la Ville a finalement décidé de construire seule l'infrastructure sportive au District 55.

Les personnalités Le Nouvelliste

2010 

Actualité Michel Angers 

Arts et spectacles Fred Pellerin 

Sports Heidi Levasseur

2011 

Actualité Lise Lebel 

Arts et spectacles Denis Villeneuve 

Sports Frédéric Dion

2012 

Actualité Shawinigan 

Arts et spectacles  Bryan Perro et Fred Pellerin 

Sports Marie-Ève Nault

2013 

Actualité Yvon Boivin 

Arts et spectacles Valérie Carpentier 

Sports Michaël Bournival

2014 

Actualité Michel Angers 

Arts et spectacles Les élèves du Conservatoire de musique 

Sports L.-P. Dumoulin et Dominic Fugère

2015

Actualité Yves Lévesque

Arts et spectacles Fred Pellerin et Bryan Perro

Sports Les Aigles Can-Am

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer