Magie de Noël pour 150 enfants

Plus de 150 jeunes des écoles Saint-Paul, Saint-Philippe,... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Plus de 150 jeunes des écoles Saint-Paul, Saint-Philippe, Saint-François-d'Assise et Mond'Ami ont été reçus dans la grande salle de bal du Rouge Vin, à l'Hôtel des Gouverneurs. Cadeaux, fontaine de chocolat, buffet à volonté et père Noël les attendaient, et ce, dans un décor féérique.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) En 2004, Pierre Dubillard, propriétaire du Rouge Vin, avait à coeur de redonner au suivant après avoir lui-même reçu des paniers de Noël dans sa jeunesse.

Plusieurs bénévoles ont rendu possible la tenue de... (Stéphane Lessard) - image 1.0

Agrandir

Plusieurs bénévoles ont rendu possible la tenue de cette journée de Noël pour 150 enfants, dont Paul Gloutnez, président de la Fondation Richelieu de Trois-Rivières, Pierre Dubillard, propriétaire du Rouge Vin et président du Club Richelieu de Trois-Rivières, et Marc Duval, président du groupe Décoralium.

Stéphane Lessard

Après avoir offert le repas à 25 enfants cette année-là, en compagnie de son ami Marc Duval, voilà que plus de 150 jeunes des premiers quartiers profitent aujourd'hui de la générosité du restaurateur et de ses nombreux partenaires, dont le club Richelieu de Trois-Rivières.

En effet, mardi midi, transportés gracieusement par la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, ces élèves des écoles Saint-Paul, Saint-Philippe, Saint-François-d'Assise et Mond'Ami ont été reçus dans la grande salle de bal du Rouge Vin, à l'Hôtel des Gouverneurs. Cadeaux, fontaine de chocolat, buffet à volonté et père Noël les attendaient, et ce, dans un décor féérique.

«On vit dans l'abondance, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Nous voulons que ces enfants provenant des milieux défavorisés aient un sentiment de bien-être tout en découvrant c'est quoi un hôtel», explique l'instigateur de l'événement, qui a toujours voulu se montrer discret.

Partenaire de la première heure, c'est Sylvie Tardif, de COMSEP, qui l'a poussé cette année à sortir de l'ombre. «Après de nombreuses tentatives, nous avons réussi à convaincre Pierre Dubillard de rendre visible ce formidable geste de générosité. En ces temps de deuil collectif, il est important de montrer à la population des instants de bonheur et des efforts pour rendre des enfants heureux», soutient la coordonnatrice générale de l'organisme.

Outre Pierre Dubillard, et ses associés Hugo Hamelin et Patrick Buisson, COMSEP, le Groupe Décoralium, le Club Richelieu et la commission scolaire du Chemin-du-Roy, on retrouve également comme partenaire Canadian Tire, sous Pierre Saint-Jacques.

«Les enfants sont tellement impressionnés par cette fête que certains nous ont dit qu'ils pensaient être au paradis», raconte en conclusion Sylvie Tardif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer