Cédrika: les policiers toujours à pied d'oeuvre dimanche

Les recherches ont débuté, dimanche matin, en bordure... (photo: François Gervais)

Agrandir

Les recherches ont débuté, dimanche matin, en bordure de l'autoroute 40 en direction est.

photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les policiers de la Sûreté du Québec ont repris leurs recherches, dimanche matin, en bordure de l'autoroute 40 en direction est. Armés de sarcloir, une cinquantaine de membres des forces de l'ordre ont continué à ratisser champs, bois et marécages, pour une neuvième journée consécutive. Il devrait en être de même jusqu'à la tombée de la nuit.

À nouveau dimanche, les plans de recherche pourraient être revus d'heure en heure en fonction de la température et des éléments découverts, s'il en est. Vendredi, ils étaient plus de 200 policiers à pied d'oeuvre, passant au peigne fin cette lisière sauvage entre Saint-Maurice et Trois-Rivières.

Notons que samedi, une vigile à la mémoire de Cédrika Provencher a réuni plus de 150 personnes au parc Chapais de Trois-Rivières, à proximité de l'endroit où la fillette est disparue le 31 juillet 2007. Présent à la cérémonie, le grand-père de Cédrika, Henri Provencher, s'est dit très touché par cet élan de solidarité.

Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap a également souligné, par une intention de prière, le souvenir de la fillette entre 18h et 21h. Plus de 700 bougies ont été déposées dans les marches menant à l'autel.

La Sûreté du Québec rappelle que toute information relative à cette enquête peut être communiquée, et ce, de façon confidentielle, à la Centrale d'information criminelle de la Sûreté du Québec, au 1 800 659-4264.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer