Le directeur général de la SQ assure que l'enquête progresse

Le directeur général de la Sûreté du Québec,... (Photo: Olivier Croteau)

Agrandir

Le directeur général de la Sûreté du Québec, Martin Prud'homme.

Photo: Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le directeur général de la Sûreté du Québec s'est déplacé, dimanche à Trois-Rivières, sur les lieux où le corps de Cédrika Provencher a été découvert vendredi. Martin Prud'homme a tenu un bref point de presse.

Depuis 2007, M. Prud'homme travaille sur la disparition de Cédrika Provencher. Même s'il ne souhaite pas donner d'information supplémentaire sur le développement de l'enquête, le directeur général a signalé avoir échangé avec les parents de Cédrika Provencher, ajoutant du même souffle qu'à son avis, l'enquête progresse.

«Ce matin [dimanche], j'ai rencontré Martin et Karine, et je peux vous dire que c'est une journée difficile pour eux. Je tenais à les rencontrer pour leur souhaiter mes condoléances», déclare le chef des forces policières.

«Ce dossier-là me tient à coeur», renchérit-il en remerciant l'apport des médias dans ce dossier depuis 2007. Qui plus est, le directeur général tenait à encourager son équipe sur le terrain, soit une cinquantaine de policiers qui ratissent actuellement dans le secteur Sainte-Marthe-du-Cap, à la frontière de la Municipalité de Saint-Maurice. «C'est un événement triste, alors c'est important d'être ici et de soutenir les gens.»

Rappelons qu'au moment de la disparition de la jeune fille, M. Prud'homme supervisait et coordonnait l'ensemble des dossiers d'homicides pour la Sûreté du Québec, en plus d'autoriser et de coordonner les opérations majeures.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer