Désormais, je clignote à gauche...

Notre-Dame-du-Mont-Carmel... (François Gervais, archives)

Agrandir

Notre-Dame-du-Mont-Carmel

François Gervais, archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Résident de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, quand j'arrive à la jonction de mon rang et de la route 157, j'ai le choix. Je lève le petit bras de mon clignotant, je roule 10 minutes et me voilà à Shawinigan. J'aimais bien Shawinigan, j'y suis né. J'ai aussi la possibilité de baisser le même petit bras, je roule 15 minutes et hop Trois-Rivières m'accueille à bras ouvert. Qu'est-ce que cinq minutes quand on quitte chez soi pour trois ou quatre heures?

Shawinigan ne veut plus de moi sur son territoire. Ou plutôt elle ne sait plus comment m'aimer, elle ne veut que mon argent. Je devrai payer désormais des coûts exorbitants pour utiliser certains services de loisirs. Et après les loisirs, ce sera quoi?

Payer un peu plus cher parce que je ne paie pas de taxes à Shawinigan, ça me va, mais payer 500 % plus cher, non merci! Moi aussi je sais compter. Vos données proviennent de l'analyse d'un grand et sérieux cabinet d'étude. Eh bien moi aussi je l'ai soumis à mon cabinet. Mais ma firme est un cabinet d'aisance; imaginez qu'elle fut la conclusion!

Les services supralocaux auxquels on veut que je contribue sont carrément une insulte à mon intelligence. La prochaine étape sera de payer mon billet au Centre des arts 300 $ je présume. La salle J.-A. Thompson a une très belle programmation si jamais cette idée vous sourit.

C'est dommage pour les commerçants de Shawinigan; après avoir magasiné, j'aimais bien arrêter Au fin quartier, mais comme je ne passerai plus devant... Il y a un restaurant asiatique sur la rue Saint-Marc que j'aimais bien, mais il y en a d'excellents à Trois-Rivières. Noël s'en vient, j'ai plein de cadeaux à faire, j'arrêterai assurément prendre un café au Morgane, mais ce ne sera pas celui du centre-ville de Shawinigan. Je ne voudrais pas être le paria qui use le beau pavé de la 5e Rue, surtout que je ne l'ai pas payé.

Quelle prise de position insensée de la part des élus de Shawinigan! Et dire qu'on nous martèle depuis des année que nous sommes une région et qu'il faut cesser les guerres de clocher, que notre région doit se tenir. Un autre rendez-vous manqué.

Guy-Luc Beaupré

Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer