Bones enfin prêt à l'adoption

Bones, que l'on voit ici en compagnie de... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Bones, que l'on voit ici en compagnie de la technicienne Catherine Letendre, est passé de 17 à 24 kilos.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le 2 octobre 2015, Bones avait été trouvé dans un état de maigreur si extrême que la Société protectrice des animaux n'était pas certaine de pouvoir lui sauver la vie. Une photo prise de lui le 2 décembre dernier prouve que les bons soins ont fait de lui un animal absolument magnifique. Bones s'est remplumé et la SPA indique qu'il est maintenant prêt à l'adoption.

Le boxer de trois ans est passé d'un maigre 17 kilos à 24 kilos, aujourd'hui, grâce à un plan de réhabilitation qui l'a ramené près du standard pour sa race.

Sur la recommandation de l'équipe vétérinaire de la SPAM, Bones nécessitera toutefois des soins un peu plus fréquents au niveau de ses oreilles car il a souffert de multiples otites mal guéries. Sa future famille devra également assurer un suivi de son état de santé global fréquemment chez un vétérinaire.

Il semble que, dans les circonstances, l'équipe de la SPAM n'entende pas remettre Bones aux soins des premiers venus. Les familles intéressées doivent en effet transmettre une lettre d'intention d'adoption ainsi qu'un profil familial complet incluant leurs coordonnées (nom, prénom, adresse civique et numéro de téléphone). Seules les candidatures retenues seront contactées et auront l'occasion de rencontrer Bones.

La SPAM demande au public de ne pas se déplacer à ses bureaux de Shawinigan dans le seul but d'aller le voir et ce, afin de lui éviter du stress supplémentaire.

Sur le site de la SPAM, on dit de Bones qu'il est «affectueux, calme et docile», mais il demande du temps avant de faire confiance. Il peut vivre avec des enfants de plus de 8 ans et a besoin d'un niveau d'activité de 1 à 2 heures par jour. Il adore notamment jouer au ballon et avec les autres animaux. Son éducation est bonne et la propreté, partiellement acquise. Il peut cohabiter autant avec d'autres chiens qu'avec les chats.

Notons qu'il en coûte 160 $ pour adopter un chien de plus de 7 mois à la SPAM.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer