Jonathan St-Jean quitte la CCIS

Jonathan St-Jean...

Agrandir

Jonathan St-Jean

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Visiblement en manque d'adrénaline, Jonathan St-Jean quitte la présidence et se retire complètement du conseil d'administration de la Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan. Une décision étonnante, à seulement quatre mois de la fin de son mandat.

Martin Dumont, conseiller chez PMA Assurances et vice-président de la CCIS depuis le départ de Richard Gaudreault l'été dernier, assumera l'intérim jusqu'à l'assemblée générale annuelle du 14 avril. Il devient ainsi le troisième président de l'organisme depuis novembre 2014, alors que M. St-Jean avait succédé à Stéphane Daoust, qui avait aussi remis sa démission.

«Le coeur n'y était plus», laisse tomber l'agent immobilier, reconnu comme un bourreau de travail très impliqué dans son milieu. Il ne cache pas que sa vision de développement n'était «pas super arrimée» avec celle de son directeur général, Martin St-Pierre. Il n'a toutefois pas voulu élaborer sur ce point, préférant axer ses commentaires sur les sentiments qui l'ont habité avant d'envoyer sa lettre de démission au conseil d'administration, cette semaine.

«Quand tu ne sens plus que tu es aussi convaincu de la direction que ça prend, c'est là que tu te dis qu'il est temps de changer de personne pour avoir quelqu'un qui croit où ça s'en va», commente M. St-Jean. «Je ne dis pas que je ne crois plus à la chambre de commerce, mais à un moment donné, c'est beaucoup de temps et je me demandais si ça valait toujours la peine.»

«Je ne sentais plus le même enthousiasme», ajoute le démissionnaire. «C'est dur à expliquer. Quand j'ai pris la chambre de commerce, je voulais l'amener à un endroit. Tu travailles, tu essaies d'amener cette vision et de la rendre opérationnelle et finalement, tu arrives au constat que c'est dur à changer. Ça demeure une grosse organisation. Peu importe les heures que tu mets, tu demeures un bénévole dans la grosse machine. C'est dur d'avoir l'impression que tu puisses changer l'organisation.»

M. St-Jean aime se considérer comme un agent révolutionnaire dans ses implications. À la CCIS, il était épuisé et la patience lui manquait.

«Les gens aiment habituel-lement travailler avec moi parce que je suis passionné dans ce que je fais», explique-t-il. «Je n'avais plus l'impression que j'avais cette flamme, cette passion à l'égard de ce que nous faisons à la chambre de commerce.»

«Je voulais établir l'organisme comme la voix de la communauté des affaires», ajoute-t-il. «Je suis plus intéressé par des activités de concertation, à présenter nos idées sur le terrain. Je suis un peu moins intéressé par les activités sociales. J'aime réseauter et m'asseoir avec le monde, mais j'aime pas mal mieux l'autre volet. Nous avons mis de bonnes idées en place, mais il reste pas mal de chemin à faire.»

Par exemple, M. St-Jean avait imaginé le Forum ouvert de consultation de la communauté d'affaires en octobre, dont le suivi sera présenté pas plus tard que mardi, en conférence d'information. Il se sentait comme un poisson dans l'eau dans ce tourbillon d'idées et voilà qu'à quelques jours du bilan, il choisit de laisser sa place.

M. St-Jean annoncera prochainement une association avec une autre organisation à Shawinigan qui le stimulera au plus haut point. Ce coup de foudre rendait pénible la seule perspective de terminer son mandat à la tête de la CCIS.

«En 2016, je me voyais impliqué ailleurs», tranche-t-il.

De son côté, M. St-Pierre assure qu'il ne faut pas voir de signal particulier dans le fait que la CCIS encaisse une deuxième démission de son président en un peu plus d'un an.

«Ce sont toujours des mandats exigeants», note-t-il. «Mais c'est souvent la personne elle-même qui s'exige autant d'implication. Jonathan s'est investi à fond et après 13 mois, il s'est dit qu'il avait assez donné et qu'il était passé à autre chose.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer