«La plus forte hausse qu'on ait vue»

Avec l'augmentation constante des demandes d'aide alimentaire enregistrées... (Émilie O'Connor)

Agrandir

Avec l'augmentation constante des demandes d'aide alimentaire enregistrées à Trois-Rivières, les tablettes de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec ne restent jamais pleines bien longtemps.

Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ils sont plus de 18 800, chaque mois, à avoir recours aux banques alimentaires de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec. Précisément 18 794 personnes dont le visage, avec les années, tend à changer. Étudiant bénéficiant de prêts et bourses, travailleur à temps plein ou à temps partiel, mère monoparentale, personne âgée, chômeur occasionnel, autant de citoyens «ordinaires» parmi lesquels plus de 6000 enfants. Tous partagent un point en commun: des fins de mois faméliques, un réfrigérateur trop souvent vide.

Chaque année, à l'aube du temps des Fêtes, Moisson Mauricie/Centre-du-Québec organise une collecte de Noël pour nourrir l'un des besoins fondamental à tout être vivant: manger. Cette année ne fait pas exception. En fin de semaine, ce sont plus de 8460 kilos de denrées non périssables et plus de 45 500 $ qui ont été amassés dans différents points de chute, autant de dons qui se transformeront en repas destinés aux familles les plus démunies. Dès cette semaine, une partie de ces dons sèmera le bonheur dans certaines chaumières via 70 organismes, alors qu'une autre sera réservée pour les mois de janvier et février.

Depuis huit ans, Geneviève Marchand oeuvre au département des communications de Moisson, sis sur la rue Laviolette à Trois-Rivières. De mémoire, c'est la première fois qu'elle constate une telle augmentation des demandes de service. Les chiffres laissent pantois: 2670 personnes supplémentaires se sont inscrites sur les listes de paniers de Noël, seulement au cours du dernier mois.

«C'est la hausse la plus importante que l'on ait connue», remarque Mme Marchand. «L'an passé, nous avions enregistré une hausse de 1400 personnes par mois, donc c'est près de deux fois plus cette année. C'est la hausse la plus importante que j'ai constatée et ça fait huit ans que je suis à Moisson. C'est la plus forte hausse qu'on ait vue.»

Comment expliquer ces chiffres? Sans tomber dans une vaste analyse sociologique, Mme Marchand observe que les personnes qui font appel aux banques alimentaires proviennent de strates sociales diversifiées. Il faut désormais reléguer au rang de préjugé l'idée préconçue que seuls les bénéficiaires de l'aide sociale ne trouvent pas de quoi se sustenter jusqu'à la fin du mois.

«Ce qu'on voit, c'est que ça touche de plus en plus de types de monde. Dans les dernières années, il y a eu beaucoup de pertes d'emplois en Mauricie et au Centre-du-Québec, donc c'est un facteur. Également, le coût de la vie augmente, le loyer, l'électricité, alors que le budget pour la nourriture reste le même. C'est la première place où les gens vont couper pour essayer d'arriver en bout de ligne.»

«Malheureusement, personne n'est à l'abri. On ne sait jamais ce qui peut arriver», renchérit Mme Marchand.

Jeudi prochain, l'équipe de Moisson Mauricie/Centre-du-Québec participera à la Guignolée afin de remplir ses tablettes pour le temps des Fêtes. Fait notable: chaque dollar amassé est converti en treize dollars de denrées alimentaires. De quoi rentabiliser la petite monnaie qui traîne dans le fond de l'automobile. Des bénévoles se posteront sur les coins de rue afin de solliciter la générosité des citoyens.

En attendant, on pourra faire un don en argent ou en denrées en communiquant à Moisson Mauricie/Centre-du-Québec au 819 371-7778, poste 21, en se rendant directement à l'organisme situé au 1579, rue Laviolette à Trois-Rivières, voire via le site Internet au www.moisson-mcdq.org.

À noter que la nourriture pour enfant et pour nourrisson, ainsi que les produits hygiéniques, sont particulièrement appréciés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer