L'actualité régionale en bref

Le Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de... (Émilie O'Connor)

Agrandir

Le Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de Trois-Rivières.

Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Un stationnement alternatif pour les visiteurs du CHAUR

Alors que les travaux de préparation pour la phase II d'agrandissement du Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de Trois-Rivières sont en cours, les visiteurs doivent prendre note qu'un stationnement alternatif sera disponible dès le 30 novembre.

Ce stationnement sera accessible via l'entrée de la radio-oncologie sur le boulevard du Carmel. Des panneaux de signalisation aideront les visiteurs à bien s'y diriger. Les modalités de stationnement seront les mêmes que celles déjà en place. De plus, les visiteurs qui utilisent ce stationnement devront entrer par la porte M46, soit l'entrée du secteur de la radio-oncologie.

L'Université du Québec à Trois-Rivières... (François Gervais, Le Nouvelliste) - image 2.0

Agrandir

L'Université du Québec à Trois-Rivières

François Gervais, Le Nouvelliste

Journée carrière en éducation à l'UQTR

Le Service d'aide à l'emploi de l'UQTR organise une journée carrière en éducation le mercredi, 9 décembre, de 11 h à 15 h à l'Atrium CEU du pavillon Ringuet.

L'activité est gratuite pour tous et veut permettre aux chercheurs d'emploi du domaine de l'éducation de rencontrer de nombreux employeurs potentiels tant du Québec que d'ailleurs au Canada.

Une trentaine de stands d'information seront sur place. Les visiteurs pourront discuter avec des représentants de commissions scolaires, de regroupements régionaux, de conseils scolaires et d'établissements privés. Il est donc conseillé de se présenter avec plusieurs exemplaires papier de son CV.

Coop de santé de Sainte-Gertrude: toujours à 50 % de l'objectif

Alors que la clinique médicale du secteur Gentilly fermera ses portes d'ici la fin de l'année avec le départ à la retraite de Dr Pouliot, le milieu tente désespérément d'obtenir un point de service de la Coopérative de santé de Sainte-Gertrude. Or, l'objectif de 2000 membres n'étant atteint qu'à 50 %, un dernier blitz de recrutement sera déployé d'ici la date limite d'inscription du 18 décembre.

À la suite de la deuxième rencontre d'information tenue en début de semaine, la mobilisation aura permis de recruter un total de 954 membres. Or, la MRC de Bécancour va financer un envoi postal pour cibler, entre autres, les patients actuels du Dr Pouliot.

Le projet permettrait à la population de maintenir des services de santé de proximité et aux médecins en place, de continuer à recevoir leurs patients à Gentilly. Cela aurait aussi pour effet d'attirer une relève de médecins ainsi que d'offrir à la population du village un éventail de nouveaux services de santé.

La Caisse Desjardins de Gentilly-Lévrard-Rivière du Chêne offre l'opportunité à la population de déposer leur adhésion à la Coopérative de Santé de Sainte-Gertrude dans l'un de ces neuf centres de services (Fortierville, Manseau, Sainte-Cécile-de-Lévrard, Saint-Pierre-les-Becquets, Sainte-Sophie-de-Lévrard, Deschaillons-sur-Saint-Laurent, Sainte-Françoise, Parisville et Leclercville) ainsi qu'au siège social à Gentilly.

«Aucun bénévole ne sera présent dans l'un des points de service de la Caisse pour répondre à vos questions. Nous conseillons de nous contacter au 819 602-8960 ou de se présenter aux bureaux du CLD ou de la MRC de Bécancour ou au Centre de femmes Parmi Elles», avait déjà précisé l'un des membres du comité, Claude Carignan, tout en donnant aux gens la possibilité de s'informer via le courriel info@cooperativesantestegertrude.com.

Rapport Perrault

Sans surprise, le conseil municipal de Shawinigan vient d'adopter une résolution pour demander au gouvernement du Québec de mettre en oeuvre, «dès maintenant», l'ensemble des recommandations du rapport du Groupe de travail sur la simplification de la reddition de comptes des municipalités. 

Le comité, présidé par l'ex-maire de Sherbrooke, Jean Perrault, a estimé à 2,5 millions le nombre d'heures consacrées annuellement par les municipalités du Québec pour répondre aux nombreuses exigences des ministères. Pour Shawinigan seulement, 8850 heures sont réservées à cette fin par les fonctionnaires, ce qui représente environ 650 000 $ par année. 

Dans ces circonstances, Shawinigan considère qu'il est «urgent d'alléger et de simplifier la reddition de comptes des municipalités envers le gouvernement pour s'assurer que chaque dollar soit investi dans l'amélioration des services».

Contribution à la RGMRM

Le conseil municipal de Shawinigan a procédé à l'adoption du budget 2016 de la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie, lors de sa dernière séance régulière. Les élus ont ainsi autorisé le versement d'une somme de 3 191 771 $ en guise de quote-part pour la prochaine année financière. Il s'agit d'une augmentation de 2,1 % par rapport à 2015.

Besoin d'air

La conseillère du district de la Rivière, Nancy Déziel, a été remplacée par son collègue du district des Hêtres, Jean-Yves Tremblay, sur la Commission des arts et de la culture et sur la Corporation culturelle de Shawinigan.

Ces modifications ont été apportées lors de la dernière séance régulière du conseil municipal, le 10 novembre. Le maire, Michel Angers, explique que la conseillère est surchargée, elle qui travaille comme directrice du Centre national en électrochimie et en technologies environnementales du Collège Shawinigan.

Remplacement d'aqueduc

En séance extraordinaire le 23 novembre, le conseil municipal a accordé le contrat pour le remplacement de l'aqueduc à l'île Banane du Parc de l'Île-Melville à André Bouvet Ltée, au montant de 158 579 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer