Léger surplus anticipé à Saint-Boniface

Claude Caron... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Claude Caron

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Saint-Boniface) La compilation des recettes et des dépenses jusqu'ici à Saint-Boniface laisse entrevoir un surplus d'environ 40 000 $ en 2015.

Le maire, Claude Caron, a avancé ce montant dans le cadre de la présentation de son rapport sur la situation financière, lors de la dernière séance régulière.

En 2014, Saint-Boniface avait dégagé un surplus de 80 367 $. Ce montant serait donc coupé de moitié pour l'année en cours. Au 31 décembre 2014, la Municipalité disposait d'un excédent de fonctionnement non affecté de 505 575 $ et affichait une dette de 5 065 503 $.

Dans ses faits saillants de la dernière année, M. Caron retient notamment la signature d'une entente d'un an avec la commission scolaire de l'Énergie pour la location de locaux pour des élèves de l'école Sainte-Marie, un bail de 10 000 $. La Municipalité envisage maintenant un aménagement permanent tout près de l'actuelle patinoire pour éviter que des jeunes du primaire soient transportés à Shawinigan en 2016-2017.

En 2015, le conseil municipal a aussi signé un contrat avec la Société protectrice des animaux de la Mauricie pour une entente de service sur le contrôle des animaux. Le remplacement des lumières de rues, le réaménagement d'une station de pompage, des améliorations à l'usine de traitement d'eau potable, divers travaux de voirie font aussi partie des réalisations de la dernière année.

Rappelons également que le 2 novembre, le conseil municipal a adopté une résolution pour rejeter officiellement la demande de la Ville de Shawinigan au sujet des services supralocaux. La firme Raymond Chabot Grant Thornton estime à un peu plus de 57 000 $ l'écart entre les coûts des services fournis par la ville centre aux citoyens de Saint-Boniface et les divers tarifs payés par ceux-ci pour bénéficier de ces installations. M. Caron a déjà fait savoir que les élus n'étaient pas intéressés à accorder le versement de ce montant.

Le conseil municipal souhaite voir enfin la réalisation du projet d'assainissement des eaux usées en 2016. Lors de la même séance régulière, un contrat de près de 46 000 $ a été accordé à la firme Pluritec pour le choix du procédé qui sera soumis au ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire.

Le bilan sur la situation financière comprend aussi le traitement des élus pour l'année en cours. À Saint-Boniface, le maire touche un salaire annuel de 20 000 $, dont 13 333 $ pour la rémunération de base. De leur côté, les conseillers sont payés 6666 $, un montant qui comprend un salaire de base de 4444 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer