L'actualité régionale en bref

Sheldon est accompagné sur la photo du capitaine...

Agrandir

Sheldon est accompagné sur la photo du capitaine à la prévention du Service de sécurité incendie de La Tuque, Alexandre Bilodeau.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Sheldon Mequish-Biroté est «Chef pompier d'un jour» à La Tuque

Sheldon Mequish-Biroté, un élève de deuxième année de l'école Jacques-Buteux, a vécu une journée hors de l'ordinaire le 17 novembre. En effet, le grand gagnant du tirage au sort est devenu «chef pompier d'un jour». Les pompiers sont allés le chercher à son école avec le camion de pompier. Le jeune homme a visité l'hôtel de ville et la caserne. Il a, entre autres, porté un uniforme de pompier conçu spécialement pour un enfant en plus de procéder à l'extinction d'un incendie avec un extincteur portatif. Finalement, Sheldon a eu la chance de grimper dans le véhicule d'élévation pour avoir une vue de haut sur la ville avant de recevoir un certificat officialisant sa participation à l'activité de chef pompier d'un jour en guise de souvenir. Sheldon est accompagné sur la photo du capitaine à la prévention du Service de sécurité incendie de La Tuque, Alexandre Bilodeau.

Gare aux voleurs de Noël

Avec l'arrivée du père Noël, les premières chaînes de courriels détaillant des idées cadeaux et les rencontres informelles de bureau, la Sûreté du Québec souhaite sensibiliser la population aux vols de véhicules durant le magasinage du temps des Fêtes.

Ainsi, on recommande de toujours verrouiller les portières et le coffre de son véhicule et, si possible, de toujours stationner ce dernier dans un endroit bien éclairé et achalandé. Du même souffle, la SQ recommande de ne jamais laisser d'objet de valeur bien en vue, par exemple un carnet de chèques, une carte de crédit ou un portefeuille. Dans l'idéal, on rangera colis, sac à main, fourre-tout, support de GPS et chargeur à l'abri des regards.

Également, on rappelle de ne jamais laisser de clé dans le contact, d'autant plus si l'on se voit dans la nécessité de laisser le véhicule sans surveillance.

Enfin, il peut s'avérer pertinent d'éteindre la fonction Bluetooth et Wi-Fi des appareils pour éviter que des voleurs captent leur signal.

Nouveaux jeux intergénérationnels dans deux parcs de Trois-Rivières

La Ville de Trois-Rivières vient de terminer l'installation des nouveaux jeux intergénérationnels promis au parc de la Terre-des-Loisirs et au sentier Châteaudun. Neuf modules d'exercice sont répartis sur le tronçon commun des quatre parcours proposés au sentier Châteaudun du secteur Cap-de-la-Madeleine, tandis que 10 modules sont aménagés au parc de la Terre-des-Loisirs dans le secteur Saint-Louis-de-France.

Les exerciseurs ont été sélectionnés avec la collaboration d'un kinésiologue du Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Un panneau explicatif est associé à chaque module, question de faciliter son utilisation.

Les aménagements sont complétés par des tables à pique-nique, des bancs, des poubelles et des supports à vélos. Un investissement d'environ 140 000 $ a été nécessaire à l'installation de ces jeux et du mobilier urbain. La moitié de ce montant provient du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités - Municipalité amie des aînés.

Des jeux intergénérationnels sont aussi installés aux parcs Lambert, Laviolette et des Capitales. Selon la Direction de la culture, des loisirs et de la vie communautaire de la Ville de Trois-Rivières, «ces aménagements cadrent bien avec la démarche Municipalité amie des aînés et ont pour objectif de contribuer au vieillissement actif des aînés de la communauté».

Conférence sur les attentats de Paris

Le conférencier et enseignant en histoire et en sciences politiques Isamaïl Harakat donnera une conférence sur les attentats de Paris perpétrés le 13 novembre dernier. Journaliste-chercheur et formateur pour l'Université du Troisième âge, M. Harakat propose un retour sur ces attentats et leur incidence sur la politique à mener contre le terrorisme, pour les réfugiés syriens, sur les nouvelles mesures de sécurité, sur la possible restauration des frontières en Europe et sur la récupération des attentats par le Front national.

L'événement est gratuit et ouvert à tous et se déroulera le vendredi, 27 novembre, de midi à 13 h 30 au local 1200 du pavillon Albert-Tessier (auditorium Ludger-Duvernay). Vous êtes invité à apporter votre propre lunch.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer