La méditation pour mieux communiquer avec son chien

La spécialiste du comportement canin Irène Poisson (sur... (François Gervais)

Agrandir

La spécialiste du comportement canin Irène Poisson (sur la photo) s'alliera à l'instructrice en méditation Chantal DeLafontaine pour offrir des cours de méditation adaptés aux maîtres de chiens.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Irène Poisson est spécialiste du comportement canin, et Chantal DeLafontaine est instructrice de méditation. Ensemble, les deux femmes ont imaginé un programme de méditation adapté aux propriétaires de chiens. Et oui, Toutou participe aux séances qui visent à favoriser la proximité et la communication entre le chien et son maître. D'une durée de 10 semaines, la formation s'amorcera le mardi 24 novembre à Trois-Rivières.

«On ne devrait même pas avoir de communication verbale avec le chien», lance d'entrée de jeu Irène Poisson, qui applique ce principe lors de ses interventions en thérapie comportementale pour les chiens. Selon elle, les gens stressés transmettent cette disposition à leur animal, ce qui peut expliquer bien des comportements de ce dernier.

«Tout passe par la laisse», soutient la spécialiste, en illustrant cette idée par l'observation qu'un maître nerveux rend son chien nerveux, et que la tristesse d'un maître se répercute aussi sur l'attitude de son animal.

L'approche de la méditation vise à réduire le stress et l'anxiété et à mieux gérer ses émotions. Les participants aux sessions de méditation en duo avec leur chien seront invités à «relaxer au bout de la laisse», comme le décrit Mme Poisson. «N'essayez pas de contrôler le chien, mais plutôt de vous contrôler vous-mêmes», prescrit-elle.

Le fait d'entrer en communication avec son chien par des techniques découlant de la méditation permettrait, d'après la spécialiste, de développer une plus grande symbiose avec l'animal, de modifier les perceptions que le maître entretient envers lui, et d'éliminer le recours à la parole pour interagir avec le chien.

Les bienfaits pourraient se manifester dans différents contextes, comme celui des compétitions d'agilité canine, par exemple, où le chien serait plus à l'écoute et moins anxieux. «Ça peut être chez le toiletteur ou simplement quand le chien rencontre d'autres chiens. On peut diminuer la réactivité de l'animal et réduire les interventions», ajoute-t-elle. Les chiennes en gestation pourraient également profiter des bénéfices de la méditation.

Les cours se dérouleront sous forme de méditations guidées, d'enseignements et d'échanges interactifs en compagnie des chiens. Les techniques de méditation pleine conscience, contemplative, mantrique et active seront explorées, tout comme la technique de respiration et le yoga nidra (relaxation profonde). «La méditation, c'est très facile. C'est aller chercher une partie de soi qu'on a déjà en soi. On ne va rien chercher de l'extérieur», résume Mme Poisson.

Les cours se tiendront à toutes les semaines de 18 h 45 à 20 h au 2160, rue Royale. Il en coûte 225 $ pour s'y inscrire et on peut le faire en écrivant un message personnel à Irène Poisson sur Facebook.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer