Mission accomplie pour le concert-bénéfice de Charette

Brigitte Boisjoli et David Thibault ont partagé la... (Olivier Croteau)

Agrandir

Brigitte Boisjoli et David Thibault ont partagé la scène lors du dernier Festival western de Saint-Tite. Ils seront parmi les sept artistes qui offriront un concert de Noël à l'église de Charette le 13 décembre.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Charette) Le concert-bénéfice de Noël au profit de la fabrique de Charette a d'excellentes chances de se dérouler à guichet fermé.

Un peu plus de 500 billets ont été mis en vente en vue de cette première activité de la campagne de financement servant à rénover le revêtement extérieur de l'église. Il reste moins de 10 billets à écouler pour ce spectacle du dimanche 13 décembre mettant en vedette Johanne Blouin, Brigitte Boisjoli, Valérie Carpentier, Laurence Jalbert, Renée Martel, David Thibault et André Ouellet.

«On ne se cachera pas que ça coûte une certaine somme de faire venir ces artistes, reconnaît Mélanie Bellerive, présidente de la fabrique de Charette. Mais les billets se sont bien vendus. On n'arrête pas d'être heureux. Mission accomplie.»

La rénovation de l'extérieur de l'église est évaluée à environ 130 000 $. La première phase des travaux s'attaquera à la façade avant de l'église, faite de briques. Quelque 80 000 $ sont nécessaires pour réaliser cette première étape.

Le but de la fabrique est d'avoir cette somme en 2016, car les travaux de réfection sont dus. La fabrique possède une somme de 10 000 $ réservée à cette fin. Le concert de Noël dégagera un profit de plus de 20 000 $.

«On a le Regroupement des gens d'ici qui organise un match de balle l'été prochain avec les Anciens Canadiens, continue Mme Bellerive. Tous les profits nous seront remis, soit environ 10 000 $.»

Ces efforts de financement s'ajoutent aux commandites recherchées pour différents services requis lors de la réfection. La fabrique entend se mettre à la demande de subventions publiques et de commandites provenant du secteur financier dès le retour des Fêtes.

«C'est le projet d'une communauté. On veut conserver notre église comme lieu de culte, mais c'est aussi un lieu de rassemblement extraordinaire», ajoute Mme Bellerive.

D'autres spectacles auront probablement lieu en 2016 dans le cadre de la campagne de financement. Il faut s'attendre à ce qu'un deuxième concert de Noël soit présenté l'an prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer