L'actualité régionale en bref

Sur la photo, on retrouve Michel Lampron, président... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Sur la photo, on retrouve Michel Lampron, président du conseil d'administration, Diane Cossette, directrice générale, et André Lamoureux, président d'honneur.

Photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Le CREM fête ses 25 ans

Le Centre de recherche d'emploi de la Mauricie (CREM) a célébré récemment son 25e anniversaire en présence de plusieurs partenaires et collaborateurs issus des milieux politique, social et économique. Fondé en 1990, cet organisme sans but lucratif, partenaire d'Emploi-Québec, offre des services permettant aux travailleurs en recherche d'emploi issus de tous les secteurs d'activités d'obtenir rapidement un emploi.

Sur la photo: Maira Mejia, Sylvain Tanguay, propriétaire,... (Stéphane Lessard) - image 2.0

Agrandir

Sur la photo: Maira Mejia, Sylvain Tanguay, propriétaire, Marianne Bureau, Nancy Bournival et Éric Burquel.

Stéphane Lessard

Frite Alors! à Trois-Rivières

Les amateurs de frites belges de la Mauricie ont maintenant une nouvelle adresse pour combler leurs fringales. Le Trifluvien d'adoption Sylvain Tanguay a ouvert un nouveau restaurant de la chaîne Frite Alors! qui est bien connu des Montréalais depuis 1991. Ce 15e restaurant de la chaîne, qui compte même une succursale à Lyon, en France, est le premier à afficher le nouveau visage de Frite Alors! Le concept de l'aménagement a été entièrement repensé: il s'articule toujours autour d'un comptoir-bar, mais avec un design moderne, aux accents industriels. Au menu, un mélange de classique belge, québécois et nord-américain. L'établissement est situé au 1406, rue Aubuchon, près du boulevard des Forges à Trois-Rivières.

Les lionceaux qui pèsent déjà 40 livres, arrivent... - image 3.0

Agrandir

Les lionceaux qui pèsent déjà 40 livres, arrivent du zoo de Toronto.

Deux nouveaux pensionnaires au Zoo de Saint-Édouard

Le Zoo de Saint-Édouard accueille depuis peu de nouveaux pensionnaires. Deux lionceaux blancs de 3 mois viennent s'ajouter aux bêtes que l'on pourra voir dès l'ouverture de la prochaine saison. Les mâles, qui pèsent déjà 40 livres, arrivent du zoo de Toronto. Le lion blanc est une espèce plus rare que le lion brun plus commun. Depuis l'été dernier, le Zoo de Saint-Édouard a investi plus de 200 000 $ dans l'achat d'animaux et l'aménagement des nouvelles installations pour les accueillir. Les nouveaux pensionnaires auront le temps de grandir et de s'acclimater à leur nouvel environnement avant l'ouverture de la saison au public prévue à la fin du mois de mai.

Soirée en musique au profit de la Maison Albatros

La Maison Albatros de Trois-Rivières convie la population à sa quatrième soirée de spectacles musicaux au profit de cette ressource qui accueille des personnes malades en phase terminale. Intitulée Envolée, la soirée-bénéfice se tiendra ce samedi 21 novembre au bar le Manchester Pool Pub, au 3595, rue Papineau à Trois-Rivières, à compter de 17 h. On pourra entre autres y entendre les formations Fidel Fiasco, Twist Cap et Freightliner. Pat Milette, Jocelyn Auger, Gilles Perron et Lauriane Rochon font aussi partie des artistes invités. Les billets se vendent au coût de 5 $.

Sur la photo, nous apercevons Benoît Roy, président... - image 5.0

Agrandir

Sur la photo, nous apercevons Benoît Roy, président du comité du Mémorial Louis-Riel-Marie-Anne-Gaboury, Jules Lasalle, sculpteur qui a réalisé l'oeuvre, Bernard Landry, ancien premier ministre du Québec et membre honoraire du comité du mémorial, et Roger Michaud, maire de Maskinongé.

Le Mémorial Riel-Gaboury dévoilé

Le Mémorial de Louis Riel et de Marie-Anne Gaboury vient d'être dévoilé au centre communautaire de Maskinongé.

Plusieurs personnes étaient présentes, samedi dernier, à l'occasion de ce dévoilement. Pierre Karl Péladeau, chef du Parti québécois, est venu faire son tour, de même que Gilles Proulx, communicateur bien connu et passionné d'histoire.

Ce mémorial a été réalisé pour commémorer le 130e anniversaire de la pendaison de Louis Riel. Les deux bustes représentent Louis Riel et sa grand-mère Marie-Anne Gaboury, qui a grandi à Maskinongé et qui est une pionnière de l'Ouest canadien.

Le projet est de 50 000 $ et des dons ont été amassés auprès du public, d'organismes et d'entreprises. La Municipalité de Maskinongé n'a pas contribué au financement du mémorial, mais se chargera de l'installer dans un parc intergénérationnel qui devrait voir le jour à proximité du centre communautaire en 2016 ou en 2017.

Annie Croteau est entourée de Jean Nadeau, président d'honneur... (Stéphane Lessard) - image 6.0

Agrandir

Annie Croteau est entourée de Jean Nadeau, président d'honneur représentant la Rôtisserie St-Hubert, Diane Drolet, présidente de l'Écho féminin, France Brisson, co-présidente d'honneur, aussi de la Rôtisserie St-Hubert, Michelle Gélinas, secrétaire pour l'Écho féminin, Sylvie Trudel, conseillère pour Héma-Québec, capitaine Éric Théberge, du 62e Régiment d'artillerie de campagne, et Carmen B. Boucher, coordonnatrice de la collecte de sang.

Stéphane Lessard

Collecte de sang de l'Écho féminin

L'Écho féminin a tenu une collecte de sang le 18 novembre au Manège militaire de Shawinigan. L'objectif avait été fixé à 200 donneurs, et le décompte final a été de 269. Annie Croteau, serveuse à la Rôtisserie St-Hubert de Shawinigan, fut la première donneuse à s'y présenter.

Une soirée festive au Mont-Bénilde

(MR) - Les Fêtes du 50e anniversaire de la Ville de Bécancour tirent déjà à leur fin avec la tenue, aujourd'hui, d'un Gala de clôture, dès 19 h 30, au Mont-Bénilde où toute la population est conviée à assister au spectacle des Ouidires, au coût de dix dollars.

Préalablement, au même endroit, de 16 h à 19 h 30, quelque 350 bénévoles auront participé à une activité hommage.

«D'un point de vue psycho-social, le 50e aura permis aux citoyens de manifester leur fierté et leur appartenance. Et du côté statistique et événementiel, toutes les activités auront été à guichet fermé ou auront dépassé les objectifs initiaux», a rapporté le maire Jean-Guy Dubois.

En dépit des difficultés économiques vécues par Bécancour au cours des dernières années, il se réjouit de voir que sa population se tient debout et se retrousse les manches.

«Et il y a une empreinte de bénévolat», ajoute celui qui, entre autres, souligne la longue implication du comité organisateur.

Si ce 50e anniversaire laisse derrière lui un quai de Sainte-Angèle rénové au coût de 400 000 dollars et un nouveau service de navette fluviale reliant sa municipalité à Trois-Rivières, le premier magistrat est convaincu que cet élan de mobilisation va se poursuivre l'an prochain avec le retour de certaines activités de la programmation 2015.

«On va animer notre monde. L'avenir commence aujourd'hui. Et les Fêtes ont été un succès sur toute la ligne», a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer