L'actualité régionale en bref

À gauche, Fernand Miron, biologiste, et Patrick Lupien,...

Agrandir

À gauche, Fernand Miron, biologiste, et Patrick Lupien, coordonnateur de la Filière mycologique de la Mauricie.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Lancement d'un guide sur la culture des champignons

Les propriétaires de boisés et de forêts privées intéressés par la culture des champignons apprécieront sans aucun doute le guide que viennent de publier l'expert en mycologie et biologiste Fernand Miron et Anita Royer, technicienne en culture in vivo.

La Filière mycologique de la Mauricie s'est associée à la publication de cet ouvrage, le premier du genre au Québec selon les auteurs, intitulé Culture des champignons sous couvert forestier.

Le lancement de cette première version du guide, soutenue par le Programme de développement régional et forestier, est la base d'un projet de recherche de quatre ans mis en place par la Filière mycologique en collaboration avec les deux auteurs.

Quatorze propriétaires forestiers ont en effet installé, au cours de l'été 2015, plusieurs dispositifs de production de champignons. Leur évolution sera diffusée sur le site web de la Filière au www.mycomauricie.com.

La couronnement de cette recherche sera la production d'une version bonifiée du guide incluant les meilleures techniques à utiliser pour cultiver des champignons en milieu forestier sur souches, sur bâches, en andains, en plate-bandes, voire dans son jardin.

Le développement des techniques de production pourrait servir à approvisionner la future usine de conditionnement de champignons ainsi que le milieu gastronomique.

TCR de l'estuaire fluvial: soutien financier de 625 000 $

Le Comité ZIP Les Deux Rives vient d'être désigné par le ministre David Heurtel coordonnateur de la Table de Concertation Régionale (TCR) de l'Estuaire fluvial. Un soutien financier de 625 000 dollars pour les cinq prochaines années a été accordé dans le cadre de la mise en oeuvre de la gestion intégrée du Saint-Laurent.

Le territoire de la TCR comprend la Ville de Trois-Rivières et les MRC de Bécancour, des Chenaux, de Lotbinière et de Portneuf. 

Les objectifs de la Table sont de favoriser la concertation des intervenants régionaux concernés par les enjeux du Saint-Laurent et contribuer à l'élaboration, à l'adoption et au suivi de la mise en oeuvre du Plan de gestion intégré régional représentatif des préoccupations du milieu et ce, dans le respect des mandats et des responsabilités de tous les intervenants concernés.

«Cette initiative du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques est une stratégie gagnante pour initier des actions concertées qui auront des impacts positifs indéniables pour le Saint-Laurent et ses communautés», a commenté la directrice au Comité ZIP Les Deux Rives, Mylène Vallée.

Cette dernière se dit également impatiente de commencer à travailler avec les municipalités, les organismes de bassins versants et les autres intervenants de la région qui souhaiteront apporter leur contribution pour la gestion intégrée du Saint-Laurent.

De gauche à droite, Ismaïl Biskri, actuel président... - image 3.0

Agrandir

De gauche à droite, Ismaïl Biskri, actuel président du SPPUQTR, Michel Volle, ancien président et retraité, et Diane Saint-Laurent, vice-présidente aux services à la collectivité.

Michel Volle reçoit le 4e Prix d'engagement syndical du SPPUQTR

Le Syndicat des professeur(e)s de l'UQTR vient de remettre le 4e Prix d'engagement syndical à son ancien président, Michel Volle, qui, de toute sa carrière (1976 à 2013), a occupé différents postes au sein du comité exécutif du Syndicat. M. Volle était président du SPPUQTR au moment de la grève des professeurs de 2008 et avait beaucoup contribué à créer un élan de solidarité selon le Syndicat.

Lancement d'un guide sur la culture des... (Audrey Tremblay) - image 4.0

Agrandir

Audrey Tremblay

Portes ouvertes à l'école forestière de La Tuque

L'École forestière de La Tuque (EFLT) a reçu plus de 160 personnes dans le cadre de la journée portes ouvertes. Trois autobus remplis d'élèves de l'extérieur de La Tuque ont profité du Transport offert gratuitement par l'EFLT pour l'occasion. Les visiteurs de partout en région ont pu découvrir les formations et les installations. Ils ont même pu visiter la forêt d'enseignement et de recherche (FER).

Les cinq diplômes d'études professionnelles ont été présentés sous forme d'ateliers dynamiques et interactifs aux visiteurs: abattage manuel et débardage forestier, aménagement de la forêt, arboriculture-élagage, conduite de machinerie lourde en voirie forestière et protection et exploitation de territoires fauniques. 

Avec Audrey Tremblay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer