Les Sentinelles dans la MRC de Maskinongé

Colette Coudé, agente de projets à Sentinelles Mauricie,... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Colette Coudé, agente de projets à Sentinelles Mauricie, Marie-Josée Perron, de l'Association des aidants naturels du bassin de Maskinongé, Julie Béland, de la Coopérative d'aide à domicile de la MRC de Maskinongé, et André Lecomte, président de la Table de concertation «Abus auprès des aînés» de la Mauricie.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) La Table de concertation «Abus auprès des aînés» de la Mauricie accueille l'Association des aidants naturels du bassin de Maskinongé et la Coopérative d'aide à la domicile de la MRC de Maskinongé afin de lancer le projet Sentinelles Mauricie dans les municipalités du secteur ouest de la région.

Le travail de concertation entre les trois organismes facilitera le recrutement et la formation d'une vingtaine de sentinelles bénévoles. Leur concours permettra de repérer les situations de maltraitance auprès des aînés et de guider ces derniers vers les services d'aide reliés à leur situation.

Ces sentinelles, qu'elles soient intervenante communautaire, professionnelle ou salariée d'une entreprise, sont avant tout des personnes intéressées à s'engager dans la lutte contre la maltraitance envers les aînés. Par le biais d'ateliers de formation et de rencontres, une personne intéressée à devenir une sentinelle saura tout ce qui concerne la maltraitance, les facteurs de risque, etc.

La réalisation du plan d'action régional de lutte contre la maltraitance profitera de ces actions menées par la Table de concertation «Abus auprès des aînés». L'apport des sentinelles jouera un rôle important dans la vie des aînés qui seront de plus en plus nombreux en Mauricie: selon les prévisions, le pourcentage de la population de plus de 65 ans va doubler d'ici 2031 pour atteindre 32 %.

La Table de concertation profite de deux subventions totalisant 75 044 $ ayant été remises au printemps dernier par la défunte Conférence régionale des élus de la Mauricie. Cet argent sert à doter la Mauricie de sentinelles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer