Isabelle Tessier devient présidente du FWST

Isabelle Tessier est devenue présidente de la 49e... (Courtoisie)

Agrandir

Isabelle Tessier est devenue présidente de la 49e édition du Festival western de Saint-Tite.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Tite) À l'aube de sa 50e édition, le Festival western de Saint-Tite a une toute nouvelle présidente. Isabelle Tessier reprend le flambeau des mains de Josée St-Pierre, la présidente des deux dernières éditions. «Il s'agit pour moi d'un très beau défi à relever», lance d'emblée en entrevue la nouvelle présidente du Festival western de Saint-Tite.

Impliquée au sein de l'événement à titre de bénévole depuis six ans, Isabelle Tessier a su démontrer sa grande rigueur et son efficacité en coordonnant la présentation de la Poule aux oeufs d'or - Gala country. Depuis quatre ans, elle est de plus responsable à titre de membre du comité organisateur de la Place de la famille.

«Elle est une femme d'action. Isabelle Tessier a eu de belles réussites avec les tâches importantes qu'elle avait», indique Geneviève Frappier, coordonnatrice aux communications du Festival western de Saint-Tite. «Elle est très motivée et amène un vent de jeunesse au comité organisateur.»

Le Festival western deSaint-Tite est un véritable mode de vie pour sa nouvelle présidente et sa famille. Ses trois garçons - Isabelle Tessier est mère de cinq enfants - compétitionnent même dans le manège des grandes estrades lors de différents rodéos. Justin, 10 ans, Jérémie, 13 ans, et Jacob Gavillet, 15 ans, évoluent dans la discipline de la monte de taureau junior sur le circuit professionnel des rodéos. La nouvelle présidente du Festival western connaît donc intimement ce milieu et les jeunes athlètes de la relève. Selon le comité organisateur du festival, il s'agit d'un avantage certain qu'elle sera mettre au profit de l'événement.

«Nous baignons dans les rodéos. Et j'ai à coeur la relève du sport», note la nouvelle présidente, qui avoue par la même occasion vivre de très fortes émotions lorsqu'elle voit ses garçons se mesurer à de jeunes, ou très jeunes, taureaux. «Mon coeur chavire chaque fois. Mais mes fils me disent toujours que ce n'est que huit secondes.»

Résidente de Sainte-Thècle, le village voisin de Saint-Tite, Isabelle Tessier est éducatrice à la petite enfance. Entourée de tout-petits au quotidien, elle gère également son propre service de garde.

Même si rien n'indique pour l'instant que Mme Tessier sera la présidente de la 50e édition du Festival western, les organisateurs de l'événement dont la renommée n'est plus à faire préparent déjà cet anniversaire. Un comité de travail dirigé par Josette Naud est d'ailleurs déjà en place pour préparer ce 50e festival.

«De mon côté, je me concentre sur la 49e édition. Je vais faire une première année comme présidente et nous verrons par la suite», souligne Isabelle Tessier.

La présidente de la 49e édition sera épaulée dans sa tâche de l'ancienne présidente Josée St-Pierre, ainsi que de Nancy Leblanc, Julie Gentes, Jean-François Charette, Marie-Josée Bédard, Benoît Montreuil, Annick Guillemette, Manuella Perron, David Moreau, Chantal Charette et Hugues Carpentier.

L'inévitable question de la sécurité lors de l'événement qui attire chaque année près de 700 000 personnes dans les rues de Saint-Tite n'a pas été abordée par la nouvelle présidente. Rappelons que plusieurs agressions sont survenues lors de la dernière édition. Les organisateurs du Festival western travaillent toutefois pour améliorer cet aspect très important de l'événement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer