Opération Nez Rouge de retour à Louiseville

Sur la photo, on voit de gauche à... (Courtoisie 103,1 FM)

Agrandir

Sur la photo, on voit de gauche à droite Mylène Bélanger, coordonnatrice d'Opération Nez rouge de Trois-Rivières, la célèbre mascotte, le député de Trois-Rivières et ministre Jean-Denis Girard et le député de Maskinongé, Marc H. Plante.

Courtoisie 103,1 FM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le 30e anniversaire de l'Opération Nez rouge de Trois-Rivières sera marqué cette année par le retour du service de raccompagnement à Louiseville.

Les automobilistes de ce secteur étaient en effet privés du service Nez rouge depuis 2004. Or, dans le but de leur redonner une tranquillité d'esprit pour le retour à la maison, Opération Nez rouge de Trois-Rivières a décidé d'agrandir son territoire en ouvrant une centrale secondaire dans la MRC de Maskinongé. Pour ce faire, elle a pu compter sur la collaboration de la Maison des jeunes l'Éveil Jeunesse de Louiseville. La centrale sera d'ailleurs située dans ses locaux de la rue de la Mennais pour y accueillir les bénévoles. Les appels seront par contre pris directement à la centrale de Trois-Rivières et redirigés vers la centrale secondaire.

Par ailleurs, la 30e édition d'Opération Nez rouge de Trois-Rivières est encore une fois chapeautée par la Fondation Les Amis des Estacades. Cet organisme à but non lucratif a pour mission de favoriser l'accessibilité à l'excellence dans le développement sportif, éducatif et artistique par un soutien financier des élèves et de l'Académie les Estacades. Tous les dons seront remis à cette fondation, dont une partie ira à la Maison l'Éveil Jeunesse de Louiseville. Notons d'ailleurs que le Mouvement Desjardins va doubler les dons qui seront faits le 18 décembre, et ce, à la grandeur du Québec. C'est ce qu'a confirmé, hier, Marie-Christine Hudon, directrice du développement durable à la Caisse de l'ouest de la Mauricie.

Sous le thème «Avec l'Opération Nez rouge, ça finit toujours bien», les gens sont donc invités à venir goûter à l'esprit festif qui se cache derrière cette organisation autant à titre de raccompagnés que de bénévoles. En 2014, Opération Nez rouge de Trois-Rivières avait réalisé un peu plus de 1500 raccompagnements. Il faudra s'attendre à quelques centaines de plus cette année avec l'ajout de Louiseville et des municipalités limitrophes. Du même coup, près de 800 bénévoles sont nécessaires afin d'assurer les services de raccompagnement durant la périodes des Fêtes.

Et pour inviter les gens à s'impliquer dans l'organisation et à opter pour un moyen de transport sécuritaire, le ministre Jean-Denis Girard et le député Marc H. Plante ont été choisis comme présidents d'honneur de la 30e édition. Ils se sont dit fiers de leur rôle d'autant plus que la sécurité des automobilistes constitue une priorité pour eux. «Pour une huitième année consécutive, le Québec peut se féliciter de connaître une amélioration marquée de son bilan routier ainsi que son plus bas taux de mortalité sur les routes. Le nombre de blessés graves a aussi connu une baisse considérable. Nez rouge contribue assurément à cette amélioration», ont-ils déclaré.

Les raccompagnements seront offerts les 27 et 28 novembre, 3,4,5,10,11,12,17,18,19,24,25,26 et 31 décembre. Du côté de la centrale secondaire à Louiseville, les dates sont les suivantes: 4,5,10,11,12,17,18 et 19 décembre.

Par ailleurs, notons en terminant que les gens peuvent télécharger gratuitement l'application mobile Nez rouge, ce qui permettra de rejoindre plus facilement le service de raccompagnement de sa localité le soir venu. Elle permet aussi de connaître le temps d'attente et de programmer une alerte de rappel. Cette application est activée par Desjardins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer