Gala Distinction: Claude Baril et Claude Villemure honorés

Comité organisateur, finalistes et dignitaires se sont réunis... (Olivier Croteau)

Agrandir

Comité organisateur, finalistes et dignitaires se sont réunis pour le 22e Gala Distinction Desjardins. De gauche droite, à l'avant: la co-animatrice de la soirée Claudia Ébacher, Pierre Champagne, François-Philippe Champagne, Jean Lavergne, Geneviève Trudel, Christian Bédard, Patricia Corriveau. À l'arrière: Jonathan St-Jean, Jean-François Bellemare, Martin St-Pierre, Kim Alarie et le co-animateur Johnny Roy.

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Décidément, la 22e édition du Gala Distinction Desjardins tenue vendredi soir à Espace Shawinigan devant près de 500 convives aura reflété le dynamisme nouveau qui souffle sur la ville. Déjà, pour la direction de la Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan, le simple retour du coup de coeur parmi les catégories se veut symptomatique de ce renouveau. Mais de surcroît, les deux récipiendaires, Claude Baril et Claude Villemure, traduisent ce coup de barre pour une prise en charge du milieu.

«Ce sont deux initiatives de mobilisation», a souligné le directeur général de la CCIS, Martin St-Pierre. En effet, si le premier lauréat s'est démarqué par son mouvement Ensemble, faisons la différence, le second a fait sa marque par sa marche Shawinigan, on se tient debout!.

Par ailleurs, France Brisson est repartie du gala comme personnalité d'affaires Gilles-Martel tandis que Bryan Perro s'est vu décerner le titre d'ambas-sadeur.

Et pour M. St-Pierre, le fait d'être reconnu comme un employeur de choix par le personnel se veut flatteur pour une entreprise en croissance telle que Shalwin. Fait inusité, dans la catégorie Diversification économique, trois groupes se partagent le prix, soit HDI Technologies, CGI et CNETE.

«Comme nouveauté, on a voulu mettre les projecteurs sur les entrepreneurs, les mettre en vedette», a indiqué le directeur général de la Chambre.

Outre les finalistes, de nombreux dignitaires ont ainsi foulé le tapis rouge, soit le maire Michel Angers, le ministre régional Jean-Denis Girard, les députés provinciaux Julie Boulet et Pierre Giguère, le nouveau député fédéral François-Philippe Champagne, et le directeur général de Desjardins Entreprises Centre et Haute Mauricie, Pierre Champagne.

Quant à la soirée, elle fut animée par Claudia Ébacher, une figure médiatique bien connue, et Johnny Roy, directeur général de la Caisse Desjardins du Haut Shawinigan.

«Je suis très fier de constater, cette année encore, la vitalité des entreprises et l'ardeur déployée par nos dirigeants shawiniganais pour se surpasser. Par leur rigueur et leur désir de réussir, les entreprises jouent un rôle de premier plan dans le développement économique local», a conclu le président de la Chambre, Jonathan St-Jean.

Les lauréats

Nouvelle entreprise: IGA Mini Shawinigan

Innovation et nouveaux marchés: Bionest Technologies Inc.

Économie sociale: Coopérative de solidarité du marché public

Entreprise manufacturière: Corporation Zedbed International

Entrepreneuriat jeunesse: Nordik Démolition Inc.

Entreprise touristique: Vallée-du-Parc Inc.

Investissement: Uniprix Pellerin, Pellerin et Bureau

Hébergement, restauration et bar: Café bistro du Village Saint-Mathieu-du-Parc

Entreprise culturelle: Transcendanse

Commerce de détail: Abaka

Entreprise de service: aREZO, l'agence sociale

Diversification économique: HDI Technologies / CGI / CNETE

Employeur de choix: Shalwin

Relève entrepreneuriale: Val-Mauricie Électrique

Ambassadeur: Bryan Perro

Personnalité d'affaires Gilles-Martel: France Brisson

Coup de coeur: Claude Baril et Claude Villemure (initiatives de mobilisation)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer