Phase 2 et Centre d'hémodynamie: début des travaux

Le nouveau centre d'hémodynamie, dont la construction est... (François Gervais)

Agrandir

Le nouveau centre d'hémodynamie, dont la construction est commencée depuis le 13 octobre, sera situé au sous-sol de l'aile B, mais les travaux sont exécutés derrière l'hôpital.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Deux projets majeurs attendus depuis plusieurs années par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSS-MCQ) sont en voie de se concrétiser.

En effet, la construction du futur centre d'hémodynamie est maintenant commencée sur le site du Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR), et ce, depuis le 13 octobre. Les travaux devraient durer de 10 à 12 mois mais il faudra patienter jusqu'à janvier 2017 avant que le premier cas clinique ne soit accueilli.

En effet, comme l'a précisé Anne-Sophie Brunelle, conseillère en communications au CIUSS, une fois les travaux de construction terminés, il faudra procéder à l'installation et à la calibration des équipements spécialisés de même qu'à la formation du personnel.

Au total, il s'agit d'un projet de 6,9 millions $, ce qui inclut la construction, les honoraires professionnels, les équipements généraux et spécialisés. La Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières a donné 1 million $ grâce à un octroi de la Ville de Trois-Rivières. L'Institut de cardiologie de Montréal est également un partenaire de premier plan dans ce projet.

Le nouveau centre nécessitera un agrandissement de l'hôpital de 485 mètres carrés et un réaménagement sur 202 mètres carrés.

La population pourra y bénéficier d'interventions spécialisées en cardiologie, notamment pour le traitement en urgence d'infarctus. La coronarographie sera d'ailleurs disponible à Trois-Rivières alors que présentement, les personnes qui en ont besoin doivent être traitées à l'extérieur.

On estime que près de 1500 personnes de la Mauricie et du Centre-du-Québec pourront bénéficier chaque année de ces interventions spécialisées en cardiologie.

D'autre part, la phase 2 du CHAUR a elle aussi franchi une étape de plus. Au terme d'un appel d'offres public, la Société québécoise des infrastructures a octroyé le contrat de construction à l'entreprise Pomerleau Inc. au montant de 39 115 902 $. Les travaux préparatoires du site sont commencés depuis le début novembre. La construction va s'échelonner jusqu'au printemps 2019.

Comme l'a rappelé Mme Brunelle, l'agrandissement majeur au bâtiment existant, qui consiste à ériger une aile de cinq niveaux, permettra l'aménagement de 120 chambres individuelles avec salles de toilette non partagées.

«Cinquante lits s'ajouteront à la capacité actuelle d'hospitalisation et 70 seront issus d'une relocalisation de deux unités de soins vétustes qui comportent presque uniquement des chambres doubles. Les nouvelles chambres seront réparties sur trois unités de soins de 40 lits. Cet agrandissement accueillera également plusieurs cliniques externes», a-t-elle précisé.

Les espaces qui seront libérés dans le bâtiment existant par la relocalisation de certaines activités dans l'agrandissement permettront le regroupement des services de cardiologie ainsi que le réaménagement des services externes d'urologie et des unités de soins et d'hospitalisation brève en santé mentale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer