Le Broadway s'associe à la Légion 44

Le Broadway brasse une nouvelle bière à production... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Broadway brasse une nouvelle bière à production limitée pour honorer les anciens combattants. De gauche à droite, on reconnaît Marc Ducharme (maître brasseur), Marc Ménard (propriétaire du Broadway) et Alain Boisvert (président de la filiale 44 Shawinigan de la Légion royale canadienne).

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) La filiale 44 de la Légion royale canadienne, à Shawinigan, a trouvé une façon originale d'amasser des fonds pour supporter les anciens militaires et leurs familles. Mardi matin, elle a annoncé une association avec la microbrasserie Le Broadway, qui brassera une bière spéciale pour commémorer le jour du Souvenir.

La Légion 44, une blonde classique à 5 % d'alcool, se retrouve en vente dans les dépanneurs et les épiceries à compter de maintenant. Elle sera embouteillée à environ 1500 exemplaires. Les amateurs pourront également la déguster en fût le 8 novembre, au Centre Gervais auto, lors du match entre les Cataractes et les Olympiques de Gatineau. Cette rencontre sera d'ailleurs dédiée aux anciens combattants, qui effectueront la mise au jeu protocolaire.

L'idée de ce brassin spécial vient du président de la filiale 44 Shawinigan, Alain Boisvert. Cet habitué du Broadway a approché le propriétaire, Marc Ménard, l'an dernier. La microbrasserie s'associe déjà à la campagne du Ruban rose, en octobre, avec une version modifiée de la Sein d'esprit. M. Ménard a accepté la proposition de M. Boisvert, en hommage à tous ceux qui ont servi d'une façon ou d'une autre leur pays.

Marc Ducharme, maître brasseur, a conçu un produit très accessible pour cette circonstance. «Je voulais quelque chose qui se boit bien et qui fait découvrir un produit de microbrasserie en même temps», explique-t-il. «Elle a 5 % d'alcool, comme une bière régulière. C'est une blonde assez bien houblonnée en arôme, mais pas en amertume.»

Pour chaque bouteille vendue, 1 $ sera remis à la filiale 44 de la Légion royale canadienne. M. Boisvert souligne que cette activité de financement complétera la vente de coquelicots, présentement en branle pour souligner le Jour du souvenir, le 11 novembre.

En plus de supporter les anciens combattants et leurs familles, la filiale 44 Shawinigan de la Légion royale canadienne remet des bourses d'études et vient en aide aux cadets. Cette section compte une soixantaine de membres.

«Nous sommes fiers de nous associer à cette organisation», termine M. Ménard. «Nous espérons que les consommateurs vont apprécier ce nouveau produit.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer