Cuvée de monstres 2015

Très bien costumé, le petit Gabriel Cormier a... (Andréanne Lemire)

Agrandir

Très bien costumé, le petit Gabriel Cormier a profité de l'Halloween ce week-end pour aller chercher des bonbons à la maison d'Elvis Lajoie.

Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Débarquée sur le nouveau continent avec l'arrivée massive des immigrants irlandais et écossais au mitan du 19e siècle, la fête d'Halloween a une fois de plus été arrosée de friandises par les petits et grands enfants de la Mauricie, heureusement sans qu'aucun incident regrettable ne soit enregistré par la Sécurité publique de Trois-Rivières.

Plusieurs jeunes se sont rassemblés en fin de... (Andréanne Lemire) - image 1.0

Agrandir

Plusieurs jeunes se sont rassemblés en fin de semaine dans le secteur Pointe-du-Lac pour la traditionnelle récolte de bonbons de l'Halloween. Sur la photo, on aperçoit le groupe d'amis composé de Rose Lafrenière, Amy Gauthier, Jean-Simon Chevalier et Stacy Nadeau.

Andréanne Lemire

Elvis Lajoie a célébré l'Halloween à sa demeure... (Andréanne Lemire) - image 1.1

Agrandir

Elvis Lajoie a célébré l'Halloween à sa demeure pour une 20e année consécutive en fin de semaine dernière. Cette année, la thématique tournait autour de l'univers de Walt Disney. Sur la photo. on distingue Elvis Lajoie au milieu. Ce dernier est d'ailleurs entouré de son équipe.

Andréanne Lemire

Samedi, les rues de la ville ont été submergées non pas de sorcières traditionnelles au nez cornu, mais plutôt de personnages que les plus vieux ont eu bien de la difficulté à identifier.

Connaissez-vous la séduisante archer Katniss Everdeen, les superhéros des Avengers avec oeil-de-Faucon, Thor, Doc Samson et compagnie, les zombies sanglants de Walking Dead ou les boules jaunâtres à lunettes rondes des Minions? Pourtant, il s'agit-là des costumes d'Halloween les plus populaires au Canada, cuvée 2015. Exit les chapeaux de cow-boy, les plumes d'indien, les dents de vampire et autres accessoires pittoresques du Jour des morts d'antan. Dorénavant, les héros de bandes dessinées sont plus populaires que leurs consoeurs et confrères qui semblent sortis d'une autre époque. Bienvenue au 21e siècle.

Somme toute, qu'importe le costume revêtu pour cumuler les gourmandises sucrées de porte en porte, un florilège d'activités étaient proposées en Mauricie, samedi. Si l'heure n'est plus au bûcher meurtrier où l'on assoyait les sorcières, la température clémente aura tout de même allumé joie et liesse chez les petits et les moins grands.

À Sainte-Gertrude se tenait la 8e édition de la Grande fête de l'Halloween. Pour l'occasion, 1500 personnes étaient conviées dans des sentiers agrémentés de tableaux vivants rappelant les classiques de la fête des morts, au bonheur des plus conservateurs. Au pied du Portail d'Oniria: animation, spectacles, menu concocté par les frères Tock, contes fantastiques et autres descentes aux enfers. Sans compter le village médiéval des Gaulois, où les célèbres Astérix et Obélix ont fait renaître chez les parents de lointains souvenirs d'enfance. Pour les amateurs de sensations fortes, le sentier de l'horreur a mis à rude épreuve les coeurs qui se croyaient durs comme pierre.

À Saint-Mathieu-du-Parc, les enfants étaient nombreux au Duché de Bicolline. Invitation à vivre un voyage fabuleux dans l'univers des frères Grimm, les dernières couleurs automnales ont tissé la toile de fond de nombreux contes grandeur nature dans lesquels les visiteurs ont pu déambuler tout en recueillant des pelletés de douceurs gélatineuses. Pour cette 9e édition de La quête des enfants perdus, la Municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc a tracé un parcours interactif où les familles pouvaient enrichir leurs connaissances, dans le creux de leur téléphone intelligent, avec des détails complémentaires au sujet des frères Grimm. Cela sans oublier la soupe à base de citrouille et la chasse au loup-garou qui, rappelons-le, ne trépasse que si l'on fait feu avec une balle d'argent.

La Municipalité de Louiseville ne fut pas en reste en fin de semaine. En effet, le Comité de revitalisation commerciale de Louiseville a organisé une récolte de becs sucrés auprès des commerçants du centre-ville. Mascottes, jeux, structures gonflables, musique du monde, bal des sorcières, prix de présence et soirée disco sont venus agrémenter l'avenue Saint-Laurent.

Plusieurs autres activités se sont également déroulées de part et d'autre du pont Laviolette. Notons, en bref, la Maison en «D» de l'Arche Mauricie, la maison hantée de la Maison des familles du Rivage, les citrouilles du Centre d'exposition Raymond-Lasnier, la fête du district des Estacades, les courts-métrages du Musée Boréalis, le cirque déjanté du Musée québécois de culture populaire et le Cirque des monstres du Centre des arts populaires de Nicolet.

Le Manoir Boucher de Niverville s'est transformé en... (Andréanne Lemire) - image 2.0

Agrandir

Le Manoir Boucher de Niverville s'est transformé en manoir des horreurs le temps de l'Halloween en fin de semaine dernière. Pour l'occasion, les plus téméraires étaient invités à traverser un parcours parsemé d'éléments artistiques et de mises en scène effrayantes.

Andréanne Lemire

Sécurité dans les rues

Heureusement, aucun événement fâcheux n'a été enregistré dans les rues de Trois-Rivières le 31 octobre. 

Par contre, quatre arrestations d'automobilistes pour conduite avec les facultés affaiblies ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi alors que dans la nuit de samedi à dimanche, trois personnes ont été arrêtées pour conduite avec les facultés affaiblies, deux pour bris d'engagement, et une personne pour avoir troublé la paix.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer