Javier Herrera dans un commerce près de chez vous

Javier Herrera, sa femme Ludzmy et leurs deux... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Javier Herrera, sa femme Ludzmy et leurs deux enfants, Katie et Jaycob.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dave Duchemin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) En attendant de savoir s'il pourra recevoir l'asile politique avec sa famille à la fin du mois de décembre, le puissant cogneur des Aigles Can-Am Javier Herrera distribuera sous peu des cartes de baseball à son effigie dans plusieurs commerces de la région.

En plus de les distribuer, Herrera sera également présent pour autographier les cartes à tous les amateurs qui se présenteront devant son kiosque. Son premier arrêt se fera au Maxi Jean-XXIII du 12 au 15 novembre pour se poursuivre ensuite dans plusieurs autres magasins de la région.

Cette initiative s'inscrit dans la lignée de la recherche de financement initiée par l'ancien directeur général des Aigles, Bob McDuff, qui souhaite que la famille Herrera puisse recevoir de l'aide venant de la population, car la famille du joueur de baseball a quitté le Venezuela récemment avec très peu de vivres.

Si jusqu'ici l'aide offerte par les citoyens est plus que généreuse, McDuff souhaite que l'élan se poursuive afin que Javier Herrera et sa famille puissent continuer de vivre adéquatement.

«Pour l'instant, on sent un bel accueil de la part des citoyens et on devrait en plus déterminer prochainement quels montants ont été accumulés de la part du baseball mineur et de la partie-bénéfice des Patriotes organisée la semaine dernière», de noter McDuff en rappelant que la famille du joueur du Venezuela a surtout besoin d'argent pour faire l'épicerie, car la population a déjà été plus que généreuse en ce qui concerne les biens matériels.

En terminant, signe que la famille est prête à faire des efforts immédiats afin de bien s'acclimater à sa nouvelle terre d'accueil, Herrera et sa femme ont l'intention d'aller inscrire leurs enfants à l'école dès cette semaine. «Une grosse étape dans le processus», selon McDuff qui encourage encore les citoyens qui veulent faire des dons à lui téléphoner au 819 691-0642 ou au 819 609-5000.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer