L'Halloween de toutes les couleurs

Les activités d'Halloween sont nombreuses aux quatre coins... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Les activités d'Halloween sont nombreuses aux quatre coins de la région ce samedi. Vendredi, un souper costumé s'est tenu au Portail d'Oniria, en prélude à la fête qui s'y déroule samedi. On aperçoit sur la photo Geneviève St-Germain, Chantale Lafrance et Denis Arel.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) C'est ce samedi que les délicates reines de neiges côtoieront les zombies sanglants et les superhéros en cape dans les rues de la région en quête de friandises. En marge de ce porte-à-porte collectif annuel, plusieurs activités à thématique Halloween attendent les familles aux quatre coins de la Mauricie et sur la rive sud.

Parmi les rendez-vous devenus incontournables ces dernières années, la grande fête de l'Halloween de Sainte-Gertrude est de retour au portail d'Oniria. Pour cette huitième édition, les organisateurs ont choisi le thème des bandes dessinées. Le site ouvrira ses portes à 17 h 30 ce samedi et on pourra y découvrir un sentier animé par de nombreux personnages de bandes dessinées, et se promener dans le village médiéval transformé en village des Gaulois. Évidemment, Astérix et Obélix seront sur place!

Les amateurs de sensations fortes pourront aussi déambuler dans un sentier de l'horreur. Le Portail d'Oniria est situé au 10 680, boulevard du Parc Industriel.

Autre rendez-vous devenu un classique depuis sa création il y a neuf ans, la Quête des enfants perdus animera Saint-Mathieu-du-Parc ce samedi de 14 h à 19 h. L'événement qui s'est déjà tenu au coeur du village, prendra place au Duché de Bicolline pour une deuxième année. L'univers des contes des Frères Grimm a inspiré la thématique de 2015. Les enfants seront sollicités pour aider les Frères Grimm à retrouver les personnages principaux de leurs contes et à les replacer dans leurs histoires respectives.

Un feu d'artifice clôturera la soirée. L'activité est gratuite pour les résidents de Saint-Mathieu-du-Parc, tandis qu'un montant de 5 $ est demandé aux gens de l'extérieur (gratuit pour les jeunes de moins de 16 ans). Les visiteurs sont invités à contribuer à la réserve de friandises à l'accueil.

Pour une vingtième année, Elvis Lajoie ouvrira sa maison du secteur Pointe-du-Lac pour l'Halloween. Une douzaine de personnages de Walt Disney interagiront avec les enfants, dans un décor illuminé et festif. L'hôte attend plus de 2000 personnes à sa résidence du 4031, rue des Geais-Bleus. «Je suis un maniaque de Walt Disney. Pas juste le parc et les personnages, mais l'homme derrière tout ça. Quand il est mort, il y avait cette légende comme quoi il était congelé. Il y a un mystère derrière cet homme-là! Moi je n'ai pas eu d'enfants par choix. C'est vraiment un phénomène de voir les enfants aussi émerveillés quand ils voient Mickey et Minnie!», commente M. Lajoie pour expliquer son intérêt à organiser cette soirée à toutes les années.

À Louiseville, la Tournée des becs sucrés est de retour, de 14 h à 16 h sur l'Avenue Saint-Laurent, fermée à la circulation automobile pour l'après-midi. Les gens pourront recevoir la liste des commerçants qui donneront des bonbons aux enfants en se présentant dans le stationnement de J.A. Giguère.

Quelques maisons hantées attendent les visiteurs. L'une d'elle est aménagée au Centre communautaire de Batiscan, au 181, rue de la Salle, de 17 h 30 à 21 h. «Cette année, le parcours d'une superficie d'un peu plus de 3000 pieds carrés prend les allures d'une jungle hantée. L'activité est offerte gratuitement à toute la famille, et les courageux qui auront parcouru la maison au complet mériteront des bonbons!», indique le directeur des loisirs de Batiscan, Stéphane Rouette. Un parcours des tout-petits pourra aussi être visité entre 14 h et 16 h 30.

Le Centre d'entraide aux Rayons du soleil, dans le secteur Grand-Mère, propose deux parcours hantés. Le premier, de 16 h à 17 h 30, vise «les jeunes enfants ou les personnes qui ne veulent pas avoir trop peur», décrit la directrice générale de l'organisme, Patricia Dellow; l'autre, de 17 h 30 à 22 h, défie «les plus courageux» de 12 ans et plus. Le centre est situé au 268, 6e Avenue et l'activité est gratuite.

L'Arche Mauricie dévoile pour une deuxième année sa Maison en «D», D pour différente, drôle et dynamique. Cette activité animée par des personnes atteintes de déficience intellectuelle se déroulera de 18 h à 20 h au sous-sol du 572, rue Saint-Paul à Trois-Rivières. Un parcours de peur, un conte et la rencontre de fées sont au programme qui honore le thème «La différence ne fait pas peur!». La Maison des familles du Rivage a aussi aménagé sa maison hantée, ouverte de 18 h 30 à 21 h au 45, rue Dorval.

De 13 h à 16 h, le Centre des arts populaires de Nicolet sera l'hôte du Cirque des monstres. Bonbons, jeux d'adresse, labyrinthe et activités de réflexion sont au menu de l'après-midi qui s'adresse principalement aux enfants de 3 à 12 ans.

Parmi les autres activités, on peut mentionner un atelier de décoration de citrouilles au Centre d'exposition Raymond-Lasnier de 10 h 30 à midi, la fête du district des Estacades samedi de 14 h à 21 h et dimanche de 10 h à 17 h au Centre communautaire des Ormeaux, et la projection de courts-métrages d'horreur au Musée Boréalis samedi à 19 h 30 (il faut réserver au 819 372-4633). Le Musée québécois de culture populaire propose un «cirque déjanté» pour les enfants, et son parcours de peur à la vieille prison pour les 16 ans et plus.

Enfin, notons que le Manoir Boucher de Niverville se transformera en Manoir des horreurs de 15 h à 21 h et que le Théâtre équestre Innocenti offre son spectacle Halloween samedi et dimanche à 14 h.

Pour les parents et les enfants qui circuleront dans les rues de portes en portes pour la collecte de bonbons, sachez qu'Environnement Canada prévoit une journée partiellement ennuagée, avec un maximum de 6 ° C au thermomètre.

Les zombies appellent au don d'organes

Les zombies appellent la population à donner leurs organes. En fait, les étudiants en sciences de la santé lanceront samedi, pour une 4e année, la campagne Bonbons et bons dons afin d'inciter les citoyens à signer leur carte de don d'organes et de tissus.

Ainsi, le 31 octobre, les étudiants déguisés en médecin-zombies frapperont aux portes afin de démystifier le don d'organes de manière ludique. Ils profiteront de leur passage dans les chaumières trifluviennes pour rappeler l'importance de discuter du don d'organes avec ses proches, parents et enfants. Des autocollants, fournis par Transplant Québec, seront distribués à ceux qui voudront les apposer au dos de leur carte d'assurance-maladie.

Notons que le don d'organes et de tissus d'une seule personne peut permettre à huit personnes de rester en vie et à quinze de plus d'améliorer leur qualité de vie. Chaque année, au Québec, 500 transplantations ont lieu, alors que la liste d'attente de Transplant Québec compte plus d'un millier de malades. En 2012, 69 personnes sont décédées en attente d'un don.

Pour l'édition de 2015, en plus de faire du porte-à-porte dans les différents quartiers de Trois-Rivières, les étudiants de la Mauricie seront présents à la maison hantée de la Maison des familles du Rivage, ainsi qu'à la Grande fête de l'Halloween de Sainte-Gertrude.

La sécurité en priorité

La Société de l'assurance automobile du Québec, les services policiers et leurs partenaires rappellent les consignes de sécurité en cette journée d'Halloween où les enfants sillonneront les rues en quête de friandises.

On conseille de porter des vêtements aux couleurs claires avec des bandes réfléchissantes pour favoriser la visibilité, et courts pour éviter de trébucher. Le maquillage devrait être privilégié par rapport au masque, et l'utilisation d'une lame de poche est recommandée. On suggère aussi de sonner aux portes en groupe ou avec un adulte, de toujours attendre à l'extérieur des maisons et de refuser de s'approcher d'un véhicule ou d'y monter sans la permission des parents.

Le code de la sécurité routière doit aussi être respecté, et on rappelle de traverser les rues aux intersection seulement. Une fois la tournée complétée, on recommande la vérification des friandises reçues pour s'assurer pouvoir les manger sans danger.

Avec la collaboration d'Olivier Gamelin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer