L'actualité régionale en bref

Les infirmières manifestent (François Gervais)

Agrandir

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les infirmières manifestent

Halloween oblige, les membres de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont manifesté vendredi, costumés pour l'occasion, devant le bureau de circonscription du député de Saint-Maurice et membre de la Commission de la santé et des services sociaux, Pierre Giguère. Les professionnels en soins de santé ont ainsi voulu dénoncer la lenteur des négociations et ce qu'ils estiment être un manque de respect exprimé par les députés du Parti libéral du Québec à leur endroit. Rappelons que les professionnels en soins de la FIQ sont dotés d'un mandat de grève rotative de trois jours qui sera exercé au moment jugé opportun.

L'UQTR décerne un prix à la Fondation du CEU

L'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a décerné mardi dernier le prix du partenariat de l'institution à la Fondation du Centre des études universitaires (CEU) en reconnaissance de son soutien exceptionnel depuis 1970. 

Le CEU a été créé en 1961 et est à l'origine de la formation universitaire dans la région. Il a même participé en 1969 à la création de l'UQTR. L'année suivante, le CEU est devenu une fondation. Depuis 1970, l'organisme a versé plus de trois millions $ en bourses d'études et en dons à l'UQTR.

«La Fondation du CEU de Trois-Rivières, par son engagement philanthropique remarquable, a permis à l'Université de devenir ce qu'elle est aujourd'hui. Sa participation à la promotion des relations entre l'UQTR et le milieu collégial de la région a contribué à une plus grande accessibilité aux études universitaires, notamment pour les étudiants de chez nous», a affirmé André G. Roy, le recteur de l'UQTR par intérim.

La Fondation de l'UQTR a de plus profité de cette cérémonie pour remettre des bourses d'accueil. En tout, 60 000 $ ont été distribués à une quarantaine d'étudiants. Ces bourses d'une valeur de 1500 $ chacune ont été remises à des étudiants provenant des institutions collégiales de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui ont été admis en septembre dans des programmes de baccalauréat ou de doctorat de premier cycle.

«Pour une troisième année consécutive, la Fondation de l'UQTR a sollicité la collaboration des fondations des établissements collégiaux de la région, pour le recrutement de candidats aux bourses d'accueil», explique Jean-François Hinse, responsable des relations avec les médias à l'UQTR.

«Les bourses ont été réparties équitablement entre les établissements collégiaux visés par le concours. [...] Le choix des boursiers s'est effectué sur la base du dossier scolaire et des lettres de motivation des candidats.»

Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque et le... (Olivier Croteau) - image 3.0

Agrandir

Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque et le maire de Louiseville Yvon Deshaies accompagnent Richard Rowan Keep, deuxième vice-président de la Légion royale canadienne, filiale 35, et Pierre Bruneau, président de la filiale 35.

Olivier Croteau

Campagne du coquelicot à Louiseville

Une cérémonie spéciale a été tenue vendredi matin à l'hôtel de ville de Louiseville dans le cadre de la campagne annuelle du coquelicot. Le maire Yvon Deshaies a accueilli Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières, qui lui remis un coquelicot. MM. Lévesque et Deshaies sont accompagnés de Richard Rowan Keep, deuxième vice-président de la Légion royale canadienne, filiale 35, et Pierre Bruneau, président de la filiale 35.

On reconnaît Joanie Bacon, une des participantes.... (Olivier Croteau) - image 4.0

Agrandir

On reconnaît Joanie Bacon, une des participantes.

Olivier Croteau

Des nouveaux locaux pour Coup de main Mauricie

L'organisme Coup de main Mauricie a inauguré jeudi ses nouveaux locaux, situés au 1515 de la rue Sainte-Marguerite à Trois-Rivières, soit au rez-de-chaussée de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy. Ces nouveaux locaux permettront à Coup de main de mieux soutenir et accompagner les personnes vivant avec une limitation physique et motrice récemment acquise ou de naissance. L'organisme aide ces personnes à retrouver ou maintenir leurs capacités physiques ainsi que découvrir leur potentiel et les possibilités qui s'offrent à elles.

De gauche à droite: Pierre Giguère, député de... - image 5.0

Agrandir

De gauche à droite: Pierre Giguère, député de Saint-Maurice, Philippe Couillard, premier ministre du Québec, Karine Buisson, récipiendaire du prix d'alphabétisation, Carmelle Paillé, mère de Karine, Martin Beaulieu, ami de Karine, ainsi que François Blais, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et des Sciences du Québec.

Prix d'alphabétisation

Deux participantes en alphabétisation populaire, Karine Buisson de La Cité des Mots de Shawinigan et Hélène Simard du Centre de lecture d'écriture d'Alma, ont reçu récemment à l'Assemblée nationale, le Prix d'alphabétisation du Conseil de la fédération. Le Prix d'alphabétisation du Conseil de la fédération, qui existe depuis 2004, vise à souligner les contributions exceptionnelles, les pratiques novatrices et l'excellence dans les domaines liés à l'alphabétisation, qu'il s'agisse des familles, des autochtones, du secteur de la santé, des milieux de travail ou des collectivités.

Nouveau parc à Mont-Carmel

La municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel mise sur un nouveau parc de quartier qui offrira autant des équipements sportifs que culturels aux citoyens de tout âge.

Le parc Jacques-Gauthier a été aménagé grâce à un investissement de plus de 60 000 $. Ce parc est pourvu d'un piano public, d'une bibliothèque, d'une table de ping-pong, d'un jeu de baby-foot et d'un jeu d'échecs. Éclairage et bancs publics garniront cet espace extérieur.

La Municipalité a pu compter sur un apport financier de 32 000 $ provenant de la Caisse Desjardins locale.

380 coureurs pour une bonne cause

C'est dans une ambiance festive que 380 coureurs se sont réunis pour relever le Défi CMI le 18 octobre dernier, un record de participation. L'événement en est déjà à sa troisième édition. Petits et grands ont pu effectuer trois parcours, soit 1 km, 5 km et 10 km. Le défi aura permis à la Fondation du Collège Marie-de-l'Incarnation d'amasser des fonds pour soutenir les services éucatifs du collège, tout en permettant aux participants de se garder en forme.

Exercice de simulation à Sainte-Geneviève-de-Batiscan

Le Service incendie de Sainte-Geneviève-de-Batiscan était l'hôte récemment d'une pratique particulière soit celle évoquant un scénario catastrophe-incendie à l'école secondaire le Tremplin. Sous la supervision du directeur incendie de la caserne, Jacques Brouillette, le SISGB a mis en pratique une simulation en lien avec l'entraide et le déploiement automatique conformément au schéma de couverture des risques de la MRC des Chenaux. De «vraies» victimes jouées par des jeunes adolescents de même que des «vraies» victimes adultes dans le rôle d'enseignants et d'enseignantes et de personnel de soutien académique ont servi les besoins de la cause, c'est-à-dire la thématique sauvetage et évacuation à l'intérieur d'un bâtiment à risque très élevé. Ce type d'intervention pourrait être repris l'an prochain afin de peaufiner certaines stratégies et de revoir certains concepts afin de favoriser et d'optimiser un déploiement des troupes dans les délais appropriés. Le service incendie de l'endroit, de par sa situation géographique, peut être appelé auprès des municipalités voisines dans le cadre d'un programme municipal d'entraide et de déploiement automatique incendie. Tous les pompiers sont à temps partiel, opérationnels 24 heures sur 24 heures. Le Service incendie compte quatre véhicules pour les interventions incendie, de l'équipement pour les accidents routiers et hors route et plusieurs pompiers sont formés à titre de premier répondant niveau 3.

Marché de Noël Fraises et chocolat

L'équipe Fraises et chocolat, qui fera le Relais pour la vie 2016, organise un marché de Noël afin d'amasser des dons pour la Société canadienne du cancer. L'activité se tiendra le dimanche 8 novembre de 10 h à 17 h au sous-sol de l'église Saint-Jean-de-Brébeuf. Le coût d'entrée a été fixé à 2 $ et tous les profits seront versés à la cause. Un espace bistro avec restauration et de l'animation musicale compléteront l'activité de vente comme telle.

Benoit Doyon-Gosselin à la Société royale du Canada

Originaire de Trois-Rivières, le professeur Benoit Doyon-Gosselin vient d'être nommé membre de la Société royale du Canada.

M. Gosselin est professeur au département des études françaises et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et milieux minoritaires à l'Université de Moncton.

La Société royale a récemment nommé 48 nouveaux membres du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en sciences. Cette nouvelle cohorte abordera des problématiques en mettant à profit les approches interdisciplinaires promues par la Création du Collège.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer