Pour cheminer dans le deuil périnatal

Les familles qui ont vécu ou qui traversent... (Photo: Andréanne Lemire)

Agrandir

Les familles qui ont vécu ou qui traversent présentement l'épreuve d'un deuil périnatal sont invitées à se joindre à la fête des Anges, le samedi 24 octobre au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap de 9 h 30 à 11 h 30.

Photo: Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les familles qui ont vécu ou qui traversent présentement l'épreuve d'un deuil périnatal sont invitées à se joindre à la fête des Anges, le samedi 24 octobre au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap de 9 h 30 à 11 h 30. Le but est de permettre aux couples qui ont perdu un bébé peu avant ou juste après sa naissance de se rencontrer, de partager leur expérience et de trouver du soutien et de l'espoir.

«C'est la cinquième année que l'on organise cette fête en Mauricie. C'est un moment de rassemblement, une occasion pour ces familles-là de se retrouver entre elles, de se recueillir et de penser à ces petits anges qui ont fait partie de leur vie», résume le responsable de l'activité pour le diocèse de Trois-Rivières, l'agent de pastorale Simon Bournival. Cette activité est organisée dans une formule de partenariat entre l'organisme de soutien Papillon bleu, Maternaide, Cap-Jeunesse et le secteur famille de l'Office diocésain de pastorale.

Les parents, grands-parents et enfants seront les bienvenus au rendez-vous. Le volet Cap-Jeunesse proposera une animation pour les enfants de 2 à 10 ans. Ils seront invités à réaliser un bricolage représentant un symbole de lumière et apprendront une chanson qu'ils interpréteront lors d'une célébration au petit sanctuaire. Cette célébration sera axée, justement, sur la lumière qui peut s'incarner, entre autres, par les gens mis sur le chemin des endeuillés pour les aider à cheminer.

Le programme de l'avant-midi comportera une conférence d'Annie Fournier, une intervenante qui travaille en périnatalité depuis 1997. Formée en accompagnement à la naissance, elle a participé à la création d'un groupe de soutien sur le deuil périnatal et l'a animé pendant plusieurs années. Elle a aussi coordonné le Centre de soutien au deuil périnatal et contribué à des recherches universitaires avec les universités du Québec en Outaouais et à Trois-Rivières.

«La thématique de cette année est: Vivre la fécondité après un deuil périnatal. Les couples peuvent vivre de la peur, du stress, de l'angoisse après cette expérience. Mais il faut parler d'espérance aussi. Certains auront d'autres enfants après et d'autres pas. On parlera de comment on peut être fécond dans sa vie même si on n'a pas d'autres enfants après», détaille M. Bournival.

On peut s'inscrire d'avance en communiquant avec M. Bournival au 819 379-1432, poste 2354 ou sur place le matin même dès 9 h. On demande une contribution de 5 $ par adulte et c'est gratuit pour les enfants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer