Nathalie Simard s'associe à Rêves d'enfants

La Cabane chez Nathalie s'associe a la fondation... (Photo: Stephane Lessard)

Agrandir

La Cabane chez Nathalie s'associe a la fondation Rêves d'enfant. Sur cette photo sont réunis quelques responsables de cette nouvelle association. De gauche à droite, on retrouve Nathalie Simard, propriétaire de la Cabane chez Nathalie, André Lemay, bénévole pour Rêves d'enfants, Louise Lemire, coordonnatrice des bénévoles de Rêves d'enfants pour la Mauricie et Mékinac ainsi que Ève Decelles, fille de Nathalie Simard.

Photo: Stephane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Saint-Mathieu-du-Parc) Nathalie Simard s'associe à la Fondation Rêves d'enfants. La chanteuse, son conjoint Lévis Guay ainsi que sa fille Ève ont rencontré les médias hier à la Cabane Chez Nathalie en compagnie de Louise Lemire, coordonnatrice de la Fondation Rêves d'enfants pour la Mauricie et Mékinac, pour annoncer cette collaboration.

Elle prendra la forme de plusieurs événements qui seront présentés à l'établissement de Saint-Mathieu-du-Parc et dont les profits seront distribués à la fondation. Les prochains auront d'ailleurs lieu les 7 et 14 novembre prochains avec deux spectacles mettant Nathalie Simard en vedette. La programmation destinée à la fondation inclut déjà un spectacle de Noël, le 11 décembre, et d'autres spectacles en 2016.

Le gros événement de l'année aura lieu lors de la fin de semaine de la fête des Patriotes 2016 alors que des barrages seront érigés à plusieurs endroits au centre de la Mauricie pour récolter les dons des automobilistes. Le soir du 21 mai, à la Cabane chez Nathalie, on précédera à une cérémonie de lancer de ballons avant un souper avec spectacle.

«Je voulais trouver une journée qui soit LA journée Rêves d'enfants en Mauricie, explique la coordonnatrice Louise Lemire. Je me cherchais un endroit qui représenterais bien la cause. J'ai pensé à Mme Simard et ils se sont montré très intéressés et m'ont même proposé plusieurs activités possibles.»

Nathalie Simard, pour sa part, a expliqué son intérêt pour la cause en ces mots: «Je me suis impliquée dans plusieurs causes dans le passé parce que j'y étais sensible et quand on voit des enfants malades, c'est impossible d'être insensible. Je trouve que c'est important de permettre à ces enfants de réaliser leur rêve. On a un devoir comme citoyen de s'impliquer dans des causes et encourager des gens qui se donnent corps et âme pour venir en aide à des enfants, notamment. Nous avons été très touchés de leur offre d'impliquer la Cabane dans la fondation Rêves d'enfants et nous en sommes même honorés.»

«On était justement à préparer notre grille automne 2015 au moment où ils nous ont contacté, alors ça tombait très bien. On avait des spectacles déjà programmés et comme j'en avais un dans lequel j'allais chanter sur le thème de l'espoir et de mon cheminement, j'ai voulu que ma fille Ève vienne s'y greffer dans un segment ce qui donne un élément plus significatif encore à la démarche. Je me sens tellement choyée d'avoir une belle fille en santé. Si je peux apporter ma minime contribution à une organisation de cette qualité, ça me fait plaisir.»

«Il ne faut pas oublier que Rêves d'enfants réalise le rêve d'un enfant malade, mais c'est toute la famille qui en bénéficie, souligne Lévis Guay. Non seulement c'est du positif et de l'espoir dans la vie du malade qui viennent favoriser sa guérison, mais c'est aussi l'occasion pour toute la famille de vivre des moments de bonheur non seulement au moment de la réalisation du rêve mais dans les semaines qui précèdent et celles qui suivent aussi. C'est très précieux dans un processus de guérison.»

Comme la vente des billets du spectacle du 14 novembre allait déjà bon train, Lévis Guay a pu annoncer qu'il y aura une représentation supplémentaire le 7 novembre dont les profits seront aussi remis à la fondation. Pour le spectacle de Noël, on profitera de la présence d'une chorale composée de participants au concours Karaoké Star et de la participation d'Étienne Drapeau.

Dans le futur, on souhaiterait en arriver à présenter un événement par mois dont les profits seraient remis à l'organisme caritatif. «J'aimerais que cette collaboration avec la Cabane de Nathalie nous rapporte autour de 20 000 $ cette année, souhaite Louise Lemire. Ça inclut les spectacles à la Cabane et l'envolée de ballons en mai sur laquelle je mise beaucoup. J'aimerais faire lever 5000 ballons qui seront vendus à 2 $ chacun à travers la Mauricie.»

Le public peut déjà réserver sa place pour l'un ou l'autre des événements à la Cabane chez Nathalie au numéro de l'établissement 819-532-2843 ou sur le site Internet au www.cabanecheznathalie.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer