La pyrrhotite est de compétence provinciale, répète Harper

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Stephen Harper répète que le problème de la pyrrhotite vécu par de nombreux citoyens à Trois-Rivières et dans d'autres municipalités de la Mauricie demeure un cas relevant des provinces et pas du gouvernement canadien.

Le chef conservateur était à Trois-Rivières, jeudi midi, afin d'appuyer la candidature de Dominic Therrien pour la deuxième fois de cette campagne électorale. Cette deuxième visite en sol trifluvien pouvait laisser espérer une ouverture de la part du Parti conservateur concernant cette difficile situation, mais il n'en fut rien.

«Pour cette situation, c'est clairement une compétence de la province. Évidemment, nous sommes très préoccupés avec les difficultés que ça a créées pour des familles dans cette région. C'est mon avis que Dominic Therrien, comme avocat et homme d'affaires, est la personne idéale pour gérer ce dossier à Ottawa», a déclaré M. Harper devant plus de 200 partisans entassés dans une petite salle de l'hôtel Urbania.

Une douzaine de personnes de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite étaient présentes devant l'hôtel Urbania dans l'espoir de croiser le chef conservateur afin de le sensibiliser à leur réalité. Leur voeu n'a pas été exaucé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer