Une édition spéciale du Festival de la galette

Yvon Picotte vivra sa dernière édition à titre... (photo: François Gervais)

Agrandir

Yvon Picotte vivra sa dernière édition à titre de président du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville.

photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) Le 37e Festival de la galette de sarrasin de Louiseville aura une touche particulière cette année avec quelques activités mettant l'accent sur les fêtes du 350e de Louiseville.

L'ouverture du festival se fera vendredi soir avec un spectacle mettant en vedette un groupe hommage à AC/DC et le groupe Bodh'aktan. De plus, la rue Saint-Louis deviendra le rang du 350e où des artistes et des artisans exerceront des métiers du passé.

«On a confié l'organisation du spectacle d'ouverture au comité du 350e et ils auront la rue Saint-Louis. Le festival est en collaboration avec le 350e, on leur a prêté des chaises, des tables, des tentes pour des activités. C'est un prêt pour la collectivité et pour dire qu'on est content d'être des Louisevillois», mentionne le président du festival, Yvon Picotte.

Comme par les années passées, Louiseville se prépare à accueillir des dizaines de milliers de visiteurs, dont plusieurs centaines qui viendront en motorisé. L'organisation a acheté un vaste terrain situé dans la partie ouest de la ville afin d'accueillir 200 motorisés. Cette décision, qui a coûté 20 000 $, est justifiée par la rareté des endroits ayant la capacité d'accueillir les motorisés.

Toutefois, le festival profitera de nouveau de la collaboration de la Caisse Desjardins de l'ouest de la Mauricie. L'institution financière lui prête son terrain vacant qui logeait l'ancienne caisse de Louiseville. La tente à Poirier sera de retour sur l'avenue Saint-Laurent après avoir passé les récentes éditions à l'arrière de l'église.

«Si on n'a pas la collaboration de Desjardins, de Canadel, de Loto-Québec et de la Ville de Louiseville, on n'aurait jamais été capable de maintenir et de développer le festival», commente le président.

L'année 2015 sera aussi marquante pour l'organisation du festival. Yvon Picotte se prépare à vivre son dernier festival à titre de président. Dans quelques semaines, il passera le témoin à André Auger, producteur de porcs de Yamachiche et président de la Fédération des producteurs de porcs de la Mauricie.

Il y a déjà quelques années qu'Yvon Picotte songe à se retirer de la présidence. Il demeurait en poste en raison du manque de volontaires.

«Je suis fier de ce que j'ai accompli et je souhaite bonne chance à la relève. Et quand je tourne la page, je tourne la page. Je me trouverai d'autres défis à relever», lance M. Picotte, nullement nostalgique quant à son départ imminent du festival.

Yvon Picotte a présidé son premier festival de la galette en 2001. Il succédait à Yvon Legault, ex-maire de Saint-Édouard-de-Maskinongé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer