Planète Poutine est vendue

L'entreprise trifluvienne Planète Poutine a été vendue. Le... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'entreprise trifluvienne Planète Poutine a été vendue. Le fondateur de la chaîne de restauration rapide, Yves Junior Boissonneault, a cédé toutes ses actions.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La chaîne de restauration rapide Planète Poutine est vendue. L'entreprise créée en 2012 à Trois-Rivières et qui exploite 17 franchises au Québec et au Nouveau-Brunswick a été acquise par un homme d'affaires de Montréal suite à une offre d'achat non sollicitée.

«Planète Poutine n'était pas à vendre. Mais l'homme d'affaires Benoît Charron m'a fait une offre suffisamment intéressante que je ne pouvais refuser», a souligné en entrevue Yves Junior Boissonneault, l'ancien propriétaire de la chaîne Planète Poutine. «Mon but était d'ouvrir 20 franchises. Nous en avons 17 d'ouvertes et trois autres sont en projet.»

Les termes de l'entente demeurent confidentiels, mais le fondateur de l'entreprise assure que le nouveau propriétaire désire conserver le siège social à Trois-Rivières. Il indique de plus que le centre de formation pour les franchiseurs et les employés devrait s'établir dans cette ville. Rappelons qu'à la suite de l'annonce du départ de ce centre de formation de Drummondville, Trois-Rivières et Shawinigan avaient manifesté leur intérêt pour accueillir la nouvelle école. 

«Benoît Charron est tombé en amour avec Planète Poutine. Il veut amener l'entreprise encore plus loin et il entend développer notamment les marchés aux États-Unis et en Europe», a affirmé

M. Boissonneault. 

«Ça fait deux semaines qu'il est dans les bureaux de Trois-Rivières et déjà il fait avancer l'entreprise à vitesse grand V. L'entreprise négocie déjà avec un promoteur en Europe et aux États-Unis, ça avance déjà plus vite que jamais. On parle du Centre Vidéotron à Québec, avec qui nous sont sommes en négociations. La vente des franchises devrait exploser, nous avions mis un peu le frein pour stabiliser le développement. Le nouveau propriétaire a plus les reins solides pour développer l'entreprise. C'est très bon pour Planète Poutine. Benoît Charron va amener l'entreprise à l'échelle nationale.»

Une conférence de presse est prévue aujourd'hui à Trois-Rivières afin d'annoncer la transaction. «Planète Poutine va demeurer à Trois-Rivières et prendre de l'expansion», a ajouté Yves Junior Boissonneault.  

Vers de nouveaux défis

Yves Junior Boissonneault entend profiter de cette vente pour relever de nouveaux défis. Cela lui permet de lancer son projet Fire Race, une course à obstacles intérieure et extérieure qui promet de repousser les limites des participants. La première course doit être présentée cet hiver au Centre équestre Céraville de Trois-Rivières. Cette course sera à l'image des courses Spartan ou Prison Break, indique son créateur. 

«Nous attendons 4000 coureurs pour l'événement. Ça va être excellent pour Trois-Rivières», a souligné l'entrepreneur. «Je veux amener les courses d'endurance à un autre niveau. Ça demande autant d'agilité que de l'effort physique.» 

Combiner ce nouveau projet et le développement de Planète Poutine devenait difficile pour l'entrepreneur de Trois-Rivières. La vente de la chaîne de restauration rapide permet d'accélérer la création de ce nouvel événement sportif, dont trois courses sont déjà en cours d'organisation. «Les sites que nous allons choisir seront inoubliables.»    

Planète Poutine, une croissance fulgurante

Depuis la création de Planète Poutine avec l'ouverture d'un premier restaurant en 2012

au centre-ville de Trois-Rivières, l'entreprise a connu une belle croissance. 

Peu de temps après l'ouverture du premier restaurant, Yves Junior Boissonneault a fait un passage remarqué à l'émission Dans l'oeil du dragon, où il a séduit plusieurs investisseurs. Par la suite, la demande pour des franchises a explosé. 

Aujourd'hui, l'entreprise regroupe 17 restaurants franchisés à travers le Québec et le Nouveau-Brunswick et prévoit en ouvrir trois autres prochainement. Pas moins de 300 employés travaillent dans ces restaurants.   

En juin dernier, plus de 8000 personnes étaient réunies au parc Champlain de Trois-Rivières lorsque Planète Poutine a battu le record de la plus grosse au monde. La poutine préparée cette journée pesait 3850 livres, avant que soient ajoutées 600 livres de porc.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer