Marc Garneau sensible au dossier de la pyrrhotite

Le président de Marmen, Patrick Pellerin, échangeant avec... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le président de Marmen, Patrick Pellerin, échangeant avec Marc Garneau, candidat libéral dans Notre-Dame-de-Grâce-Westmount, et Yvon Boivin, candidat libéral dans Trois-Rivières.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Lors d'un échange organisé avec quelques citoyens, dont des sympathisants, au local électoral du candidat dans Trois-Rivières, Yvon Boivin, le député libéral sortant Marc Garneau a été interpellé au sujet de la pyrrhotite.

«Nous sommes tous conscients du problème», a lancé le candidat dans Notre-Dame-de-Grâce-Westmount.

«Les conservateurs ont fait le choix de laisser souffrir les gens et je n'ai aucunement eu l'aide de M. Aubin pour aller chercher 30 millions $», a renchéri M. Boivin qui s'est engagé à nouveau à «prendre en charge la situation et régler ce dossier définitivement» s'il devait être élu le 19 octobre prochain.

De toute évidence, les questions posées par les participants à cette «table ronde» servaient de prétexte à faire valoir le programme libéral. Il aura été question, entre autres, d'emploi, de productivité, de soutien à l'alphabétisation et d'anciens combattants. Sur ce dernier sujet, Marc Garneau a parlé de rétablir la pension à vie.

Pour sa part, le candidat Boivin veut développer et renforcer les liens entre les entreprises et les institutions du savoir, notamment grâce à un investissement annuel de 40 millions de dollars pour aider les employeurs à créer des stages pour les étudiants.

En plus de mettre à contribution les différents organismes fédéraux de financement et de conseil pour soutenir les PME, il entend obtenir des mesures d'assouplissement dans les programmes fédéraux en faveur des régions défavorisées.

«Le mois dernier, j'ai présenté mon projet d'accorder à Trois-Rivières le statut de deuxième ville historique francophone au Canada. Avec cela viendraient des opportunités de subventions ou d'investissements et des retombées significatives en matière de tourisme», a fait savoir M. Boivin.

Par la suite, le duo s'est rendu chez Marmen pour une visite industrielle. L'ancien astronaute s'est dit impressionné par la fabrication des éoliennes.

«M. Garneau et moi avons constaté qu'une entreprise comme Marmen cadre parfaitement dans le plan du Parti libéral du Canada en matière d'environnement durable. Notre parti s'engage à investir 200 millions de dollars dans les technologies vertes. Ceci stimulera la croissance de cet important secteur de l'économie au Canada et à Trois-Rivières», a conclu M. Boivin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer