Tel-écoute débranche ses lignes à Shawinigan

Après 35 ans de service dans la région... (Photo: Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Après 35 ans de service dans la région de Shawinigan, le service de soutien téléphonique ne répondra plus aux appels de détresse.

Photo: Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Avis aux personnes dans le besoin, à celles vivant des problématiques diverses, aux citoyens esseulés qui ne trouvent aucune oreille où déverser leur peine, le service de soutien téléphonique Tel-écoute de la région de Shawinigan, qui propose son aide pour contrer la misère humaine depuis 35 ans, débranchera ses lignes à la fin du mois. Dorénavant, les sans-ressource devront s'adresser directement aux organismes de la région.

«On a dû, malheureusement, se résoudre à fermer le service à Shawinigan.» Directrice générale du Centre d'action bénévole de la région de Shawinigan, qui chapeautait Tel-écoute, Cynthia Leblanc énumère trois raisons pour justifier la fermeture du centre d'aide téléphonique, soit le manque de relève au bout du fil, le développement d'un florilège d'organismes communautaires dans la région, ainsi que la diminution du nombre d'appels entrants. En 2014-2015, Tel-écoute a décroché 296 fois, alors qu'en 2011-2012, l'organisme recevait plus de 500 appels.

«Non seulement les appels diminuaient, mais c'étaient beaucoup les mêmes gens qui appelaient. Dans les dernières années, ce qu'on a constaté, c'est que les personnes qui appelaient, c'étaient des gens qui n'avaient pas une problématique spécifique, mais qui vivaient davantage de la solitude», note Mme Leblanc.

Ainsi, une analyse des besoins a été effectuée et le conseil d'administration du Centre d'action bénévole de Shawinigan a conclu que le service d'écoute n'était plus indispensable. Dès le 30 septembre, un répondeur automatique remplacera la voix rassurante des intervenants. À compter de cette date, les personnes nécessitant un soutien téléphonique sont invitées à s'adresser directement aux multiples ressources mises à leur disposition sur le territoire, voire à composer le 811, le service gouvernemental Info-santé et Info-social ouvert 24 heures par jour, 7 jours sur 7.

Notons que le service Tel-écoute est toujours actif à Louiseville (819 228-9633) et à Trois-Rivières (819 376-4242). Ce dernier centre, dont les lignes résonnent depuis plus de 40 ans, reçoit en moyenne 1000 appels sur une base annuelle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer