Crise des migrants: la sécurité d'abord, réitère les conservateurs

Le candidat conservateur dans Trois-Rivières, Dominic Therrien, croit... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le candidat conservateur dans Trois-Rivières, Dominic Therrien, croit que l'actuelle position canadienne pour résorber la crise des migrants en Europe est la bonne.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Saint-Tite) La crise des migrants qui secoue actuellement le monde en général, la Syrie et l'Europe plus particulièrement, s'est invitée au Festival western de Saint-Tite en fin de semaine lors du point de presse organisé par le ministre Denis Lebel. Répondant à la question d'un journaliste, ce dernier a mentionné que, selon lui, le gouvernement du Canada misait sur les bons chevaux pour atténuer la plus importante migration humaine depuis la Seconde Guerre mondiale.

Questionné à savoir si le Canada en faisait assez pour ouvrir ses frontières aux Syriens prisonniers entre plusieurs fronts, M. Lebel a réitéré la position en trois points élaborée récemment par Stephen Harper, c'est-à-dire: combattre l'État islamique; fournir de l'aide humanitaire; et favoriser l'immigration, si les Syriens le souhaitent.

«Lorsque tu vis dans un pays et qu'arrive une organisation comme le soi-disant État islamique qui vient envahir tes terres, tuer tes enfants, violer tes femmes, la première chose que tu voudrais, c'est retourner chez toi. On se doit de continuer à combattre l'État islamique avec la coalition mondiale», croit M. Lebel. Du même souffle, le lieutenant québécois de Stephen Harper est d'avis que le processus canadien d'immigration doit être respecté à la lettre et dans son intégralité. «Cela dit, nous sommes conscients que c'est une crise humanitaire incroyable», insiste-t-il.

À côté du ministre Lebel, le candidat conservateur dans Trois-Rivières, Dominic Therrien. Avant de sauter dans l'arène politique, M. Therrien occupait un poste d'avocat en immigration des gens d'affaires au cabinet Miller Thomson de Vancouver. Les programmes canadiens d'immigration, il les connaît. Approuvant l'approche en trois points de Stephen Harper, M. Therrien y ajoute quelques compléments.

«Une chose qui est aussi importante, c'est la sécurité de la société d'accueil, la sécurité des Canadiens. Moi, l'une de mes priorités, c'est la sécurité des gens de Trois-Rivières. Il faut garder à l'esprit que la plupart de ces réfugiés-là viennent de zones de guerre où des grands pans sont contrôlés par des organisations terroristes», d'où le risque, à son avis, que des réfugiés malfaisants se glissent parmi les autres pour commettre, au Canada, des actes terroristes.

Qui plus est, selon M. Therrien, «ces gens-là n'ont rien, ne parlent ni français, ni anglais dans la plupart des cas, ce n'est pas évident. Ça pose des défis logistiques et sociaux importants. Et ça, on n'en a pas parlé. On ne peut pas sortir des chiffres d'un chapeau sur le coup de l'émotion. [...] Pour rendre service à cette population-là, pour rendre service à la société d'accueil, il faut agir de façon responsable, il faut gérer ça de façon rationnelle», enchaîne le candidat conservateur.

Rappelons que depuis le début de la guerre civile en Syrie en 2011, plus de 4 millions de civils, hommes, femmes et enfants, ont pris le chemin de l'exil. Chaque jour, des milliers de réfugiés franchissent les frontières européennes dans un flot ininterrompu de misère, obligeant les 28 pays membres à mettre en place des mesures d'urgence. Cette crise a rapidement rejoint la campagne électorale canadienne. Stephen Harper a promis d'accueillir 10 000 réfugiés syriens sur une période de trois ans, le NPD renchérissant avec 46 000 réfugiés d'ici cinq ans. Le Parti libéral du Canada n'est pas demeuré en reste, avançant le chiffre de 25 000 réfugiés syriens d'ici le 31 décembre 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer