Les chefs atikamekws ont rencontré Justin Trudeau

Le grand chef du Conseil de la nation... (Photo: Marc Rochette, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le grand chef du Conseil de la nation atikamekw, Constant Awashish, en compagnie du candidat libéral dans Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne.

Photo: Marc Rochette, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Invités à rencontrer Justin Trudeau dans son autobus de campagne lors de son passage à Trois-Rivières, les chefs atikamekws étaient satisfaits d'avoir pu exprimer leurs préoccupations en matière d'infrastructures, d'éducation et de logement.

«Ça s'est bien déroulé. C'est intéressant ce qu'il avait à proposer. Il a gagné beaucoup de points», a avoué le grand chef du Conseil de la nation atikamekw, Constant Awashish, qui était accompagné des chefs de Manawan et d'Obedjiwan.

Malgré cela, les leaders autochtones se gardent bien d'appuyer officiellement un parti en particulier, se disant disposés à écouter les autres chefs politiques. Ayant visité plus d'une fois les communautés atikamekws de son comté, le candidat libéral dans Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne, était heureux que l'entretien ait eu lieu.

En point de presse, Justin Trudeau avait préalablement souligné l'engagement de son parti à injecter 2,6 milliards $ de plus dans l'éducation pour les Premières Nations.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer